Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Konaté Navigué, président de la Jfpi : « il faut que les barrières idéologiques entre le FPI et le PDCI soient brisées »
Publié le jeudi 18 janvier 2018  |  Abidjan.net
Konaté
© Abidjan.net par D.Tagro
Konaté Navigué, président de la Jfpi : « il faut que les barrières idéologiques entre le FPI et le PDCI soient brisées »
Jeudi 18 janvier 2018. Abidjan. Première rencontre structurelle entre la jeunesse du FPI et du PDCI au siège du parti septuagénaire à Cocody.
Comment


C’est la première rencontre structurelle entre la jeunesse des deux partis. Une forte délégation de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (Jfpi) conduite par son président Konaté Navigué a rendu une ‘’visite de courtoisie’’ à celle du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Jpdci) qui avait à sa tête son président Kouassi Valentin au siège du parti septuagénaire, ce jeudi 18 janvier 2018, à Cocody. Pour Konaté Navigué, au-delà d’une rencontre, ce rendez-vous a pour objectif de mettre ensemble un tant soit peu les jeunes d’un même pays qui aspirent à la réconciliation et à la paix. « Il faut que les barrières idéologiques entre le FPI et le PDCI soient brisées », a-t-il exhorté. Il s’agira à travers cette rencontre de créer, a souhaité le président de la Jfpi, un cadre d’échanges pour discuter des problèmes transversaux du pays que sont notamment le chômage des jeunes, la paix, la réconciliation, la sécurité et la démocratie. Soulignant que « la jeunesse de Côte d’Ivoire a besoin de réconciliation et de paix au-delà des partis politiques». Aussi, a-t-il traduit ses remerciements à la Jpdci pour son ‘’esprit de flexibilité et d’ouverture’’. Faisant allusion aux années de crise traversées, Konaté Navigué a fait part à ses hôtes de la volonté de la Jfpi d’accompagner la Jpdci dans la renaissance du pays. « Sur le chemin de redorer le blason de la Côte d’Ivoire, la Jpdci retrouvera la Jfpi », a-t-il assuré.

« Ses retrouvailles sont des signaux forts que nous donnons aux aînés », a dit pour sa part Kouassi Valentin, président de la Jpdci. Il a ajouté que « nous sommes dans une Côte d’Ivoire de concorde, de cohésion et pour cela nous allons régulièrement nous retrouver pour que tous les murs de méfiance tombent ». Mieux, il a souhaité que toutes les structures de jeunesse se retrouvent à travers une plate-forme de collaboration pour faire entendre la voix de la jeunesse ivoirienne afin que les autorités en tiennent compte dans leur prise de décisions. Interrogé sur la possibilité d’une alliance entre la jeunesse des deux partis, il a répondu que ce n’est pas à lui de prendre cette décision mais au président du PDCI.


D.Tagro
Commentaires


Comment