Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Région
Article
Région

Les forces de l’ordre formées aux techniques et outils d’authentification des titres de transport
Publié le samedi 3 fevrier 2018  |  AIP
Côte
© AFP par STR
Côte d’Ivoire: des affrontements entre forces de l’ordre et ex-combattants
Mardi 23 mai 2017. Des affrontements entre forces de l’ordre et des ex-combattants démobilisés ont fait trois morts et une dizaine de blessés dont deux admis au bloc opératoire et deux autres admis aux urgences du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Bouaké (379 km au Nord d’Abidjan).
Comment


Yamoussoukro - Des forces de l’ordre en charge du contrôle routier ont été formés, de décembre 2017 à fin janvier, aux techniques et outils d’authentification des titres de transport en vue d’un meilleur contrôle routier en Côte d’Ivoire.

Initiées par l’opérateur Quipux Afrique du centre de gestion intégrée (CGI), en collaboration avec le ministère des Transports, les sessions de formation s’inscrivent dans la vision du ministre des transports, Amadou Koné.

Débutée en décembre à Yamoussoukro, la session de renforcement des capacités des acteurs du contrôle routier s’est étendue aux agents des forces de l’ordre des régions de l’Indenié-Djuablin, du Kabadougou, du Follon, du Tonkpi, du Poro, du Bas-Sassandra, du Sud-Comoé, du Gbêkê et du Haut Sassandra.

La formation a porté sur l’authentification des titres de transport notamment le permis de conduire, la carte grise, la carte de transport et la carte de transporteur ainsi que des actions de contrôle routier sur les principaux axes des localités concernées.

« Elles visent à doter la police spéciale de la sécurité routière, des moyens technologiques pour limiter la fraude sur les titres de transport », a souligné vendredi, à Yamoussoukro, le directeur général de Quipux Afrique, Ibrahima Koné, rappelant les objectifs des outils d’authentification des titres de transport.
Selon Ibrahima Koné, la mise à disposition des outils et services innovants aux différentes forces en charge du contrôle routier vise à faire évoluer les pratiques du contrôle routier, à assurer une sécurité routière et une mobilité accrue tout en promouvant un nouvel écosystème numérique pour un secteur routier plus dynamique.

Il a expliqué que l’innovation technologique consiste également à mettre en place, une base de données unique des documents de transport, avec l’introduction des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), de sorte à modifier positivement les procédures et autres actions du contrôle routier.

Les documents administratifs délivrés par l’opérateur intègrent des dispositifs de sécurisation aussi bien électroniques que physiques et une application mobile développée qui permet l’authentification des documents à l’aide d’un simple smartphone.

« L’accès en ligne à la base de données permet ainsi de vérifier que le document émis est bel et bien issu des services du Centre de gestion intégrée. Ainsi, en cas de falsification, d’altération ou de perte du document, il est toujours possible de retrouver les informations réelles de base enregistrées dans la base de données », a rassuré Ibrahima Koné.

nam/fmo
Commentaires


Comment