Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Insécurité à Abidjan / Le gang des « recherchés » de Treichville massacre un jeune, une chasse à l’homme lancée
Publié le mercredi 7 fevrier 2018  |  Pôle Afrique
Mouvement
© AFP par ISSOUF SANOGO (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
Mouvement d’humeur de soldats: Déploiement militaire autour de l’état-major à Abidjan
Vendredi 12 mai 2017. Abidjan. Plusieurs véhicules de la Garde républicaine, de police et de gendarmes, déployés en début d’après-midi autour du camp Gallieni, un des lieux tenus dans la matinée par des mutins
Comment


Le jeune Youssouf, un ex-combattant de Treichville Biafra, qui a permis à l’armée de mettre la main sur des tonnes d’armes après la crise postélectorale est mort. Assassiné à coups de bois le vendredi 2 février dernier par des membres des intouchables, recherchés mais libres de mouvement, arrivés à bord de deux véhicules dont une de marque peugeot 406, couleur bleu. Peut-être l’erreur à ne pas commettre.

Par « message radio » de la brigade de recherches de la gendarmerie nationale ivoirienne dont PôleAfrique.info a pu se procurer copie, numéro 230, avec en objet « recherche d’une personne », les hommes du Général Nicolas Kouakou ont lancé une vaste opération pour mettre le grappin sur des membres du gang de Treichville. Ce groupe d’individus dont PôleAfrique.info révélait l’existence, est, officiellement recherché par le Juge d’instruction du 4è Cabinet du Tribunal de Première Instance d’Abidjan-Plateau. Ce message radio découle d’un soit transmis du Procureur de la République, Adou Richard Christophe du 15 janvier 2018.

Quatre des huit caïds dont la tête est mise à prix avaient agressés Traoré Moussa et Traoré Ben Seydou, des jeunes de Treichville.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment