Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Bouaflé /Pdci-Rda : Mme Doukouré Jacqueline remobilise les femmes du parti
Publié le lundi 12 mars 2018  |  L'Héritage
Comment


La Présidente de l’Union des Femmes du PDCI-RDA de Bouaflé 1, Cowppli Bony Jacqueline épouse DOUKOURE a donné des Instructions claires aux militants de base.

La Présidente de l’UFPdci-Rda Bouaflé 1, Mme Doukouré Bony Jacqueline, ne lésine jamais sur les moyens et le temps pour être en contact permanent avec ses bases. Dimanche 04 Mars 2018, elle a rencontré le bureau de toutes les sections des femmes et celui d’Agbanhansou, nouvellement investie le mercredi 28 Février. Elle a été accueillie dans une ambiance conviviale marquée par des échanges fructueux qui ont porté sur l’organisation des comités de base. Mme Doukouré Bony Jacqueline a exhorté ses lieutenants à être des modèles, en s’acquittant de leurs cotisations.

Elle a exhorté les vaillantes militantes du parti septuagénaire à l’union, à l’entente et à la cohésion pour remporter les échéances électorales à venir. A l’en croire, le Pdci-Rda doit demeurer le plus grand parti en Côte d’Ivoire comme il l’a toujours été, mais cela doit passer par le don de soi de chacun des militants du parti. Aussi a-t-elle invité les femmes du parti à travailler sans relâche pour aider les “hommes à une gestion efficiente et rationnelle du parti”. “Le Pdci est le plus grand parti de Côte d’Ivoire.

Nous devons donc travailler à demeurer ce grand parti que nous sommes sur l’échiquier national et surtout au sein du RHDP. Mais pour y parvenir, nous devons être solidaires et unies. C’est une chance pour nous les femmes d’être à de hautes fonctions au sein de notre parti, et nous devons en profiter pour ramener le Pdci au pouvoir en 2020”, a-t-elle indiqué avant d’inviter les différentes responsables du parti à Bouaflé 1 à travailler à l’inscription des électeurs sur le listing électoral.

“Nous devons trouver les moyens de fournir les documents nécessaires à nos militants pour qu’ils soient inscrits sur le listing électoral. Si nous avons des militants qui ne sont pas inscrits sur la liste électorale, nous n’aurons rien apporté au parti. Nous ne pouvons pas prétendre gagner les échéances de 2020 sans maîtriser le listing électoral. Et cela passe par l’inscription de nos militants sur la liste”, a-t-elle souhaité.

Saluant cette rencontre, M. Zou Yves Konan, le chargé de communication de ladite délégation, au nom des sections et bases du Pdci, s’est engagé à œuvrer pour le bien-être du parti, mais surtout pour les échéances à venir. Le message a été saisi avec enthousiasme.

Y.K. (Correspondant Régional)
Commentaires


Comment