Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Inclusion financière en milieu rural et au niveau des Jeunes : Weblogy Group annonce pour avant fin 2018 une carte prépayée avec un montant de rechargement plus faible
Publié le mardi 13 mars 2018  |  Abidjan.net
Africa
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Africa digital money and banking forum: panel sur l`innovation, les défis et les opportunités des cartes bancaires et cartes prépayées
Abidjan le 12 Mars 2018. Plusieurs panels ont animés la première édition du Forum Africain de la monnaie digitale et de la banque. L`innovation, les défis et les opportunités des cartes prépayées et cartes bancaires ont été au centre de l`un de ces panels. Photo: Daniel Ahouassa, CEO du Groupe WEBLOGY
Comment


En vue de favoriser l’inclusion financière en milieu rural, ainsi qu’au niveau de la jeunesse, Weblogy Group émettrice de la Carte visa prépayée Abidjan.net prévoit mettre en circulation avant la fin 2018 une carte prépayée avec un montant de rechargement beaucoup plus faible que ce qui se fait actuellement. L’information a été donnée ce lundi 12 mars 2018 par Daniel Ahouassa co-fondateur de Weblogy Group, en marge de la 1ère édition d’Afica Digital Money & Banking Forum, qui se tient à Abidjan.

Selon Daniel Ahouassa, ce produit qui sera mis en place cette année viendra répondre au besoin de moyen de paiement des jeunes. Mais également permettra de favoriser les transactions en milieu rural. Cette carte, à en croire le co-fondateur de Weblogy Group, permettra de ‘’faciliter la distribution avec des informations clients moins exigeantes et avec un montant de rechargement beaucoup plus faible’’.

Désigné comme speaker pour l’Atelier 1 ayant pour thème : ‘’Innovations, Défis et Opportunités des cartes bancaires et des cartes prépayées’’, Daniel Ahouassa est revenu sur les raisons qui ont conduit à la création de la Carte visa prépayée Abidjan.net. Cette carte, Weblogy Group l’a voulue ‘’différente’’ de celles existantes sur le marché. ‘’La carte Abidjan.net répond a un besoin de paiement en ligne. Nous n’avons pas voulu que cette carte soit comme les autres. Nous la voulions différente. Concernant le volet innovation, nous avons décidé de développer une communauté financière autour de cette carte. Ainsi les membres de la carte Abidjan.net peuvent s’échanger de l’argent entre eux sans aucun frais. Et en temps réel 24h/24, 7jours/7. Nous avons développé un réseau de partenaires. C’est une carte qui permet de développer des service à valeur ajoutée’’, a expliqué Daniel Ahouassa.

Dans la poursuite de l’amélioration de l’offre à la clientèle, Weblogy Group a mis en place une application mobile sur les téléphones mobiles les Smartphones pour faciliter les transactions et leur suivi. cette application permet au détenteur de la carte Abidjan.Net de payer ses factures, ou ses fournisseurs. Ce, à partir du téléphone.

Revenant sur le thème de l’Atelier, Daniel Ahouassa a indiqué que l’innovation va avec des infrastructures plus fiables. Aussi pour une meilleure appropriation de ces innovations par les population, le Co-Fondateur de Weblogy Group a conseillé la sensibilisation des masses sur l’évolution des moyens de paiements et sur l’éducation financière. ‘’Aujourd’hui, il faut mettre en priorité la sensibilisation des masses en milieu rural et aussi la sensibilisation des jeunes à l’inclusion financière’’, a insisté Daniel Ahouassa. ‘’la carte prépayée peut être le premier pas vers les moyens de paiement et vers l’inclusion financière des jeunes’’, a-t-il conclu.

Le vice-président de Global Technology Partners chargé de la stratégie de développement international du groupe, Serge Doh a, pour sa part, estimé que si l’Afrique a raté la révolution industrielle, elle reste cependant très en avance sur la révolution numérique. Il reste toutefois des défis à relever dans le secteur du développement des moyens de paiement électroniques.

Il s’agit notamment de promouvoir l’éducation financière - Démocratiser les moyens de paiement - Rendre plus accessible et plus compréhensible l’éducation financière par les populations sans distinction. ‘’ On est tous égaux devant le digital. Les codeurs Africains n’ont rien à envier aux codeurs occidentaux. Il revient aux gouvernants de mettre en place des règlementations qui ne doivent pas constituer des freins mais qui facilitent le processus de digitalisation’’, a-t-il souhaité.

Elisée B.
Commentaires


Comment