Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Plaidoyer pour la construction d’une école primaire à Douepleu (Man)

Publié le mercredi 28 mars 2018  |  AIP


Man - Des parents d’élèves du village Douepleu (à 100 km de Man) lancent un appel à l’aide pour la construction d’une l’école primaire publique qui respecte les critères d’un établissement scolaire.

«Par manque de moyens, nous avons fait cette école de fortune avec des bâches noires. La parcelle sur laquelle est l’école est un champ de cacaoyers qui appartient à la vieille Kpin Madeleine. Mais nous n’arrivons pas à lui payer ce qu’on lui doit, c’est à dire 1,5 million de francs CFA requis pour avoir définitivement le terrain », a fait savoir dimanche, le secrétaire général du Comité de gestion des établissements scolaires (COGES) de Douepleu, Dankouan Sylvain, lors d’un entretien accordé à l’AIP .

La parcelle de terre doit servir à construire des salles de classes et également des logements d’instituteurs. Sur la somme promise à dame Kpin, le village a pu verser 35 000 francs CFA, en plus d’un complet de pagne Wax.


En compagnie de deux autres parents d’élèves, Dankouan a expliqué qu’il y a quelques jours , Mme Kpin lasse d’attendre son argent, a convoqué le village chez le sous préfet de Téapleu. « Nous avons plaidé pour qu’elle nous accorde encore un intervalle de trois mois, le temps de vendre le cacao et réunir la totalité de ce qu’on lui doit. Nous avons besoin d’aide. Nous voulons voir nos enfants aller dans une école primaire où ils seront fiers d’apprendre à lire et à écrire, mais nous n'avons pas assez de moyens », ont-ils ajouté.

Les villageois ont pu recevoir de l’État, deux instituteurs titulaires qui sont logés au village. Ils se font aider par deux bénévoles qui sont payés par les cotisations exceptionnelles des parents d’élèves, qui s’élèvent à 4000 francs CFA par an.

« Pour l’heure l’école sous bâches va du CP1 au CM2 et enregistre un total de 142 élèves. Le village n’est pas électrifié et dispose de deux pompes hydrauliques. L'EPP Douepleu manque de paquets de craie, de bancs, de tableaux. Et les salles de classes ouvertes, exposent les élèves au vent, à la pluie et aux reptiles. Aidez-nous s’il-vous plait », lancent à l’endroit des autorités du pays, les parents d’élèves de Douepleu.

(AIP)

amak/fmo
Commentaires


Comment