Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Accès au financement – Comoé Capital met un fonds de 4,4 milliards à disposition des PME et start-up ivoiriennes

Publié le mardi 3 avril 2018  |  Minutes Eco
Vue
© Autre presse par DR
Vue de la ville d`Abidjan.


Un fonds d’investissement à impact dédié au financement et à l’accompagnement des petites et moyennes entreprises (PME) et des start-up ivoiriennes à fort potentiel, dénommé Comoé capital, a procédé le jeudi 29 mars 2018, à l’hôtel Novotel, au lancement officiel de ses activités. Il apporte une solution de financement innovante, spécifiquement conçue pour répondre aux besoins des PME, 80% du tissu économique national, confrontées pour la plupart à d’énormes difficultés de financement.

Le directeur général Issa Sidibé – qui s’exprimait à l’issue du premier conseil d’administration - a indiqué que le fonds doté d’un capital de 4,4 milliards Fcfa a pour mission de soutenir des entreprises capables de générer des impacts sociaux, économiques et environnementaux positifs au bénéfice de leurs parties prenantes. « Comoé capital s’adresse aux PME et aux start-up à fort potentiel de croissance issues de tous les secteurs d’activités et régions de Côte d’Ivoire dont les besoins de financement se situent entre 20 et 300 millions Fcfa », précise le promoteur qui a une solide expérience dans les fonds d’investissement et les banques. Cet appui se fera par le renforcement des fonds propres à travers une prise de participation minoritaire dans les entreprises concernées, ajoute Issa Sidibé.



Financer une dizaine d’entreprises en dix ans

Sur les dix ans à venir, « l’ambition est de financer une cinquantaine d’entreprises, soit un rythme de 3 à 5 prises de participation par an. » Comoé Capital entend, sur la même période, contribuer à créer ou maintenir plus de 2000 emplois formels, impacter directement ou indirectement plus de 1400 fournisseurs et favoriser le développement du capital humain. Il compte en outre augmenter la contribution fiscale des entreprises partenaires à travers le développement de leurs activités, le renforcement de la gouvernance et la mise en place de bonnes pratiques de gestion aux standards internationaux. Pour y arriver, le fonds assure « un accompagnement actif et personnalisé en fonction des besoins de chaque société : formalisation de la gestion, renforcement de l’organisation, compétences techniques, développement commercial, etc. » Autant de points de faiblesse relevés par Joël Cadier, président du conseil d’administration du fonds, et managing partner de Keysfinance.



Orange, NSIA, la SGCI et Ezzedine parmi les actionnaires

Créé à l’initiative d’Investisseurs et partenaires (I&P), un groupe d’impact investing dédié aux PME africaines fondé en 2002, le fonds a réuni un tour de table de 4,4 milliards Fcfa après une phase de préparation menée par ses cofondateurs, Issa Sidibé et le groupe I&P.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment