Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Deux emprunts obligataires du Trésor public ivoirien cotés à la BRVM

Publié le vendredi 6 avril 2018  |  AIP


Abidjan- Deux emprunts obligataires du Trésor public de Côte d’Ivoire ont effectué vendredi leur entrée en cotation à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), lors d’une cérémonie au siège de l'institution, au Plateau (Abidjan).

Il s’agit des emprunts « TPCI 5, 95% 2017-2024 » -Tranche A et « TPCI 5,95% 2017-2014 »-Tranche B pour un montant total de 298,667 milliards F CFA, soit 149% du montant total escompté. Cette introduction est la troisième du genre sur le marché financier régional depuis le début de l’année, a indiqué le directeur des études et du développement de la stratégie des marchés à la BRVM, Diouf Birème.

Pour lui, cette entrée en cotation témoigne du dynamisme du Compartiment obligataire du marché dont la capitalisation s’élèvera à la fin de la journée de cotation à plus de 3.300 milliards F CFA, soit le triple de son niveau de 2013. « Désormais, la capitalisation du marché obligataire représente environ 50% de celle du marché actions alors qu’elle n’en représentait que 20,63% il y a peine cinq ans », a-t-il souligné.

Au dire du directeur général adjoint du Trésor public, Fofana Lassina, la cotation de ces deux emprunts répond au respect de la réglementation du marché commun, qui prescrit la cotation des obligations émises par syndication sur le marché secondaire, afin de permettre aux investisseurs d’exercer leur droit de vente ou d’achat.

La cotation permettra également d’assurer la liquidité des titres et d’offrir la possibilité aux investisseurs qui le souhaitent de céder ou d’acquérir de nouveaux titres dans de meilleures conditions. «C’est donc le lieu pour moi d’inviter tous les potentiels investisseurs et acheteurs à acquérir sans hésitation les titres TPCI qui leur sont proposés à travers la BRVM », a-t-il insisté.

Au terme de la transaction de la première journée, 100 titres de chaque emprunts ont été vendu pour près de 14 millions F CFA.


tad/tm
Commentaires


Comment