Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La compassion du chef de l’Etat aux victimes du drame sur le fleuve Sassandra

Publié le samedi 14 avril 2018  |  AIP
Visite
© Abidjan.net par Marc Innocent
Visite dans le district du Denguélé: le Chef de l`Etat fait le bilan de sa tournée
Dimanche 24 Mai 2015. Odienné. Après le meeting de Clôture, le Président de la République SEM. Alassane Ouattara a tenu une conférence de presse en vue de faire le bilan des actions menées pendant sa tournée dans le District du Denguélé.


Une délégation de haut niveau du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, conduite par l’Inspecteur général de l’Education nationale, N’Dri Kouassi, a apporté la compassion du président de la République, Alassane Ouattara, aux familles du drame sur le fleuve Sassandra, vendredi à Sikatio (Soubré).

Ces émissaires du chef de l’Etat ont remis la somme de cinq millions de FCFA aux parents de la vingtaine de victimes de ce drame qui coûté la vie dimanche, dont 13 élèves qui ont péri de retour des congés de Pâques.

"Nous avons été envoyés par la ministre Kandia Camara, mise en mission par le chef de l’Etat dès qu’il a été saisi de ce drame", a déclaré M. N’Dri, traduisant la compassion du chef de l’Etat et de la nation face à ce drame.

Il a encouragé les parents des victimes à rester forts et solidaires face à ce drame qui met en émoi toute la communauté nationale. "Ayons surtout confiance en Dieu qui a choisi ce moment précis pour nous faire subir cette épreuve difficile", a-t-il déclaré avant de remettre le don du chef de l’Etat.

Le porte-parole du chef central des Baoulés de la localité, Koffi Kouadio, a salué ce geste du chef de l’Etat. "Dites grand merci au chef de l’Etat, dites-lui surtout que nous ne sommes point surpris par son geste plein d’humanisme et de solidarité. La présence de personnalités venues d’Abidjan jusqu’à nous au bord du fleuve atténue notre douleur et nous rassure de ce que nous comptons pour nos autorités", a-t-il affirmé.


km/gak/kp
Commentaires


Comment