Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

San Pedro : arrestation de 5 membres d’une structure de marketing de réseau pour "escroquerie"

Publié le mercredi 18 avril 2018  |  AIP


Cinq membres de la structure de marketing de réseau QNET, ont été arrêtés, mardi à San Pedro, par la police anti-criminalité et transférés devant le parquet de Sassandra, pour des faits d’escroquerie" sur plusieurs personnes.

Ces personnes sont accusées d’avoir "extorqué" plus de 7 millions de francs CFA à leurs victimes, dont quatre ont porté plainte à la police locale, a appris l’AIP de source policière.

Les plaignants reprochent aux accusés de leur avoir menti au départ sur la nature de leurs activités, mais aussi sur l’identité de leur structure.

L’une des victimes, la fille d’un pasteur, âgée de 21 ans, titulaire du baccalauréat en quête d’emploi, est entrée en contact avec les présumés arnaqueurs, après avoir été invitée par son cousin à venir à San Pedro pour saisir une opportunité de formation qualifiante dans le domaine du transit l’attendrait, contre le paiement d’un montant de 500.000 FCFA.

En compagnie de son oncle, elle est conduite au bureau d’un homme nommé Koné Mory, présenté comme responsable local de la société offrant la formation. Dorcas, la jeune fille en question, et son oncle sont rassurés par leurs interlocuteurs du sérieux du projet de formation.

Le père de la jeune fille fait alors un premier dépôt de 500.000 FCFA sur le compte de Koné Mory. Après une formation initiale, Dorcas, 3ème de sa promotion, est pressentie pour aller poursuivre une seconde formation de perfectionnement en Suisse pour un coût de trois millions de francs CFA, dont une moitié serait supportée par l’Etat et l’autre par la postulante.

Après s’être acquitté de ce droit (1,5 millions FCFA) avant le 4 décembre 2017, date initialement prévue pour le voyage, le pasteur apprend que le voyage de sa fille est reporté au 8 février 2018.

Après cette échéance, l’homme de Dieu qui réside à Agboville, n’a plus de nouvelle de sa fille, croyant qu’elle a effectué le voyage sur la Suisse.

Entre temps, le chef d’entreprise, Koné Mory, et ses collaborateurs confient à la jeune fille et aux autres victimes, qu’au lieu d’un projet de formation à l’étranger, il s’agit plutôt d’un réseau de vente en ligne dénommé QNET, et qu’il faut qu’elles travaillent au sein du réseau en faisant intégrer chacune deux autres personnes, afin de recouvrer leurs fonds et les multiplier.

Dorcas qui estime alors avoir été trompée par son cousin et son groupe, va informer son géniteur après moult hésitations dues, d’après elle, à des chantages et pressions psychologiques dont elle faisait l’objet de la part de Koné Mory et ses associés.

Le père de la jeune fille porte ainsi plainte, jeudi, auprès de la police à San Pedro; ce qui a permis l’arrestation de ces personnes, soupçonnées d’avoir s’être fait une vingtaine de victimes de la même manière.

jmk/kp/tm
Commentaires


Comment