Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les travailleurs ivoiriens veulent bénéficier des fruits de la croissance économique

Publié le mardi 1 mai 2018  |  APA
Cérémonie
© Abidjan.net par Marc-Innoncent
Cérémonie officielle de commémoration de la fête du travail
Mardi 1er Mai 2018. Abidjan. Le Président de la République, Alassane Ouattara, a présidé la cérémonie commémorative de la fête du travail. C`était à l`esplanade du Palais présidentiel. Photo: Mamadou Soro, Secrétaire général de la Centrale syndicale Humanisme.


Abidjan-(Côte d’Ivoire) - Les travailleurs ivoiriens ont exprimé, mardi, le besoin de bénéficier de l’embellie économique de leur pays lors de la commémoration de la fête du travail, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

« La Côte d’Ivoire s’est davantage enrichie (....). Une croissance inclusive, c’est ce que nous appelons de tous nos vœux », a insisté Mamadou Soro de la Centrale syndicale Humanisme, s’adressant au chef de l’Etat lors de la fête du travail. De l’avis du syndicaliste, « il urge que les fruits de la croissance parviennent aux populations ».

Dans la même veine, son interlocuteur, Alassane Ouattara a souligné que « les performances économiques doivent être ressenties par tous ». « Cela est ma préoccupation », a rétorqué le chef de l’Etat.

Selon Alassane Ouattara, « notre économie s’est révélée être forte et résiliente ….Ces performances sont régulièrement saluées par tous les partenaires internationaux en 2017. Elle s’est classée en tête des pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et 5ème au niveau mondial en terme de croissance du PIB ».

Il a fait savoir que « l’absorption du chômage est une réalité en Côte d’Ivoire », s’engageant à poursuivre la politique d’employabilité.

Alassane Ouattara a, par ailleurs, rassuré les travailleurs que « plusieurs efforts ont été initiés ces 12 derniers mois » dans le cadre de la lutte contre la cherté de la vie » précisant également que « des dispositions sont prises pour le strict respect du plafonnement des prix des produits de première nécessité ».

SY/hs/ls
Commentaires


Comment