Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Rejet du parti unifié- Joël N’guessan vice-président du RDR, » Les conséquences seront immédiates »

Publié le mercredi 2 mai 2018  |  Pôle Afrique
Le
© Partis Politiques par DR
Le Ministre Joël N’GUESSAN Secrétaire Général Adjoint, chargé de la Communication et Porte-Parole du RDR


Le rejet du parti unifié RHDP par l’UPCI continue de susciter des réactions dans la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire. Joint au téléphone par Poleafrique.info, Joël N’guessan le vice-président du RDR faire savoir que ce choix aura des conséquences immédiates dans les relations avec les autres partis membres de la coalition.

« Bien sûr qu’il y aura des conséquences. Les conséquences à suivre seront immédiates. Il ne faut pas se faire d’illusions ni d’émotions. À moins qu’on veuille se le cacher« , prévient Joël N’guessan à Poleafrique.info.

Selon le responsable du parti au pouvoir dans les régions du Bélier, par cet acte, les militants de l’UPCI ont désavoué la signature de leur leader apposée sur l’accord politique portant création du parti unifié RHDP. Aussi, le concerné devra-t-il en tirer les conséquences. « Il faut retenir une chose c’est qu’un congrès est souverain. Donc, si vraiment il a été désavoué, normalement il devrait en tirer les conséquences. On ne peut pas avoir été désavoué par un congrès pour une signature que tu as apposée et puis continuer à faire comme si de rien n’était », commente-il.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment