Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les travailleurs de Yamoussoukro invités à privilégier le dialogue

Publié le mercredi 2 mai 2018  |  AIP
Les
© AIP par DR
Les travailleurs de Yamoussoukro invités à privilégier le dialogue


Le préfet de région préfet du district autonome de Yamoussoukro, Brou Kouamé, a salué mardi, lors de la célébration de la fête du travail, le sens de compréhension et de responsabilité des syndicats tout en les encourageant à privilégier le dialogue, avec le gouvernement qui ne ménagera aucun effort pour trouver des solutions idoines à toutes leurs préoccupations.

« Je voudrais donc en appeler à la patience de tous, afin de préserver la trêve sociale sollicitée par le gouvernement et « sagement respectée » depuis, lors, par la majorité des syndicats malgré quelques remous.

Le préfet Brou Kouamé a indiqué que le gouvernement a pour souci permanent d’améliorer les conditions de vie de l’ensemble des populations ivoiriennes dans tous les domaines, mais dans le temps, les moyens de l’Etat s’en trouvent limités et ne lui permettent pas de satisfaire toutes les préoccupations.

« Quoiqu'il en soit, chers travailleurs, le gouvernement continuera à afficher la bonne foi et à faire montre de bonnes dispositions à la concertation », a rassuré le représentant du chef de l’Etat.

Il a fait remarquer que les travailleurs qui n’ont pas encore compris cela « piaffent » d’impatience, et adoptent souvent des comportements répréhensibles qui mettent en mal la liberté syndicale ainsi que le fonctionnement de l’administration.

Répondant à la principale doléance sur la situation « dramatique » des travailleurs de la plantation d’Etat de Toumbokro impayés depuis des années, le préfet Brou Kouamé a rassuré que leurs préoccupations ont été transmises au ministre de l’Emploi et de la Protection sociale qui est disposé à examiner avec bienveillance en vue de donner une suite favorable dans les délais raisonnables.

La fête du travail à Yamoussoukro a été marquée par les résolutions des syndicats UGTCI, la centrale syndicale humanisme, la Centrale Dignité et l'Union nationale des travailleurs de Côte d'Ivoire (UNATRCI) relatives à l’immatriculation effective des travailleurs du secteur privé et parapublic à la CNPS, la baisse du pouvoir d’achat des travailleurs, la distinction honorifique des travailleurs, et la revendication des travailleurs de PROGI.

Le directeur régional du travail, Godié Boli Ecclésiaste, a lancé un appel invitant les responsables à la formation de leurs membres.
(AIP)
nam/fmo
Commentaires


Comment