Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Financement des Pme: Le Fagace mobilise les banques

Publié le jeudi 3 mai 2018  |  Fraternité Matin
P​etit-déjeuner
© Abidjan.net par Serge T
P​etit-déjeuner débat organisé par le Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique
Mercredi 02 Mai 2018. Abidjan. Le Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique a organisé un ​W​orking brunch sur le thème`` FAGACE 2.0, une nouvelle stratégie construite autour des banques`` animé par sa directrice générale Mme Minafou Fanta Coulibaly Koné.


Impulser le financement des Petites et moyennes entreprises en Côte d’Ivoire pour soutenir une croissance inclusive du pays, tel est l’objectif que s’est fixé le Fonds de garantie et de coopération économique (Fagace) à travers son Working Brunch (petit-déjeuner de travail) de ce mercredi 2 mai 2018, à Abidjan.

Pour le réaliser, la Directrice générale de ce fonds multilatéral basé à Cotonou, l’Ivoirienne Minafou Fanta Coulibaly a convié un aéropage de banquiers de la place dans un hôtel de la place, pour présenter la nouvelle stratégie du Fonds dénommée Fagace 2.0 et recueillir les avis de ces financeurs traditionnels avant d’élaborer la convention Fagace-banques et systèmes financiers décentralisés devant gouverner dorénavant les relations entre ces partenaires.

Qui trop embrasse, mal étreint. Après avoir fait le constat des difficultés éprouvées par le Fagace au cours de la dernière décennie du fait de l’extension de ses champs d’intervention loin de ses périmètres originels, le Fonds créé en 1977 a opéré, sous l’impulsion de sa nouvelle directrice générale, un recentrage stratégique autour de son cœur de métier: la garantie. Ainsi, plus de financements directs qui l’ont fait entrer autrefois en concurrence avec les banques dont c’est le métier, plus de gestion de fonds pour le compte de tiers, plus de cautions sur marchés.

Avec le nouveau plan stratégique 2017-2020 présenté par le Fagace, l’institution se recentre autour de la garantie des financements octroyés par les banques, oriente ses interventions vers les Pme qui constituent 80% du secteur privé dans les 14 pays membres, et adopte un cadre prudentiel adapté aux standards internationaux.

Le Fonds est désormais dans une dynamique de renforcement de ses fonds propres, et met en place une nouvelle organisation orientée sur l’analyse et la gestion des risques, ainsi qu’une nouvelle gouvernance plus transparente et plus performante, destinée à restaurer sa crédibilité auprès des banques. Celles-ci sont, désormais, au cœur du dispositif de distribution de produits de la nouvelle stratégie.

Mme Coulibaly l’a amplement souligné au cours de la rencontre de travail d’hier, rappelant que « les banques prêteuses ont besoin des garants institutionnels tels que le Fagace pour mitiger le risque de défaut de paiement des promoteurs de projets. De même, les garants ont besoin des banques pour accomplir leur mission de facilitateur de mobilisation de ressources financières ».

Finie donc l’époque où il y avait le garant d’un côté, le banquier de son côté et le promoteur de projet au milieu. Désormais, « c’est ensemble que nous devons travailler, avec un alignement d’intérêts à chaque étape, afin de réussir le financement des Pme », a recommandé la Directrice générale.

Les banquiers présents ont dit prendre bonne note des éclairages donnés par le Fagace, et espéré voir la nouvelle stratégie se déployer sur le terrain. Il faut dire que l’un des enjeux de la rencontre d’Abidjan, la cinquième à réunir banquiers et garants des différents pays membres, était précisément de restaurer la confiance, après une décennie de litiges ayant suscité une certaine défiance.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment