Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

L’UE engage 53 milliards FCFA pour la réalisation de projets socio-économiques en Côte d’Ivoire

Publié le mardi 8 mai 2018  |  AIP
Cérémonie
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Cérémonie d`ouverture des Journées de la Coopération entre la Côte d`Ivoire et l`Union Européenne
Abidjan le 08 Mai 2018. Les journées de la Coopération entre la Côte d`Ivoire et l`Union Européenne ont ouvert leurs portes ce jour à l`espace Latrille Event`s. Cette cérémonie a servi de cadre à Messieurs Semon et Laloche de dresser le bilan de la coopération entre la Côte d`Ivoire et l`UE durant ses trois dernières années. Adama Coulibaly, Directeur de cabinet du Ministère de l`Economie et des Finances représentait le Ministre Adama Koné.


Abidjan - L’Union européenne (UE) a engagé 53 milliards FCFA pour la réalisation de projets et programmes socio-économiques en Côte d’Ivoire au titre de l’année 2017, ont indiqué mardi le chef des opérations de coopération de l’Ambassade de l’UE, Michel Laloge et le coordonnateur national de la Cellule de coordination de la coopération Côte d’Ivoire/UE, Semon Bamba, lors de la cérémonie d’ouverture de la 3ème édition des Journées européennes.

A l’occasion, MM. Laloge et Semon ont fait une présentation conjointe du bilan 2017 de la coopération et des perspectives lors de ces Journées qui se tiennent de mardi à mercredi à Abidjan.

Les différents domaines d’intervention de l’UE sont les secteurs sociaux (emploi, formation professionnelle, santé, formation de la société civile et des autorités locales) avec 12% des fonds engagés. Il s’agit aussi des infrastructures (transports, énergie, hydraulique, assainissement) pour 37% des fonds, du développement rural (sécurité alimentaire, foncier rural, environnement) avec 15% et de la gouvernance (statistique, prévention de conflit) qui concerne 36% des fonds payés.

Par ailleurs, sur 115 milliards FCFA de fonds contractualisé, 70%, soit environ 60 milliards FCFA, sont réservés au secteur des infrastructures, 30% pour la gouvernance, soit 26 milliards FCFA, 10 milliards pour le développement rural, soit 12% et 1% de contrats pour les secteurs sociaux, soit environ un milliard FCFA.

Au titre des perspectives, l’Union européenne prévoit la mise en place du Fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique pour répondre aux défis de la migration à laquelle la Côte d’Ivoire est éligible; la mise en oeuvre du projet « Changement climatique »; le décaissement de l’enveloppe régionale du FED (PIR) pour les infrastructures routières, les réserves naturelles, la transhumance, le commerce et la police; la mobilisation de nouveaux instruments; le début des négociations sur le programme indicatif national (PIN) 2021.

La Côte d’Ivoire bénéficie de 179 milliards FCFA dans le cadre du PIN 2014-2020. Au titre du 11ème FED ( Fonds européen de développement), deux importantes conventions ont été signées avec l’UE en vue de renforcer la gouvernance dans le secteur du transport à hauteur de 2,6 milliards FCFA, et accompagner le commerce et l’intégration régional pour un montant de 5,9 milliards FCFA, a ajouté Adama Coulibaly, représentant le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances à cette cérémonie.

(AIP)

tad/cmas
Commentaires


Comment