Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Des journalistes africains se forment à la couverture des situations d’urgence sanitaire

Publié le jeudi 10 mai 2018  |  AIP


Abidjan- Une vingtaine de journalistes de pays d’Afrique francophone ont entamé, ce jeudi à Abidjan, une formation sur la couverture des situations d’urgence sanitaire, à l’initiative de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon le bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, cette formation qui se tient à l’hôtel Tiama du Plateau, se justifie par le fait que les médias sont des acteurs essentiels pour la diffusion de l’information sanitaire ayant un effet sur la santé.

Pour Dr Abdoulaye Yam, représentant du représentant résident de l’OMS en Côte d’Ivoire, il faut une forte collaboration entre acteurs des médias, humanitaires et professionnels de la santé, pour une gestion efficace des situations de crise de santé publique.

Il a alors relevé le rôle prépondérant joué par les médias durant la crise Ebola qui a tué plus de 10.000 personnes dans des pays d’Afrique de l’Ouest entre 2014 et 2016.

L’atelier qui se tient sur deux jours, portera notamment sur la gestion des rumeurs, la sécurité du journaliste, la maitrise des concepts clés, en situation de risque.

« Cette formation permettra à coup sûr d’outiller nos confrères en la matière », s’est réjoui le président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire, Traoré Moussa, plaidant pour que ce genre d’initiative puise se répéter.

Pr Bénié Bi Vroh Joseph, représentant du ministre de la Santé, a pour sa part souhaité que l’atelier puisse améliorer la communication entre les journalistes et l’OMS d’une part, et entre eux et les autorités sanitaires et autres acteurs de la santé, en raison du profil écologique et épidémiologique du continent qui en font une zone propice à la survenue des épidémies.

Les participants sont issus de huit pays, à savoir la Côte d'Ivoire, le Bénin, le Togo, la République démocratique du Congo, le Rwanda, le Mali, et la Cameroun et le Sénégal.


tm
Commentaires


Comment