Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : Mamadou Touré, itinéraire d’un ambitieux

Publié le mercredi 16 mai 2018  |  Jeune Afrique
Développement
© Abidjan.net par P. R
Développement de l’Afrique : le think thank Afrikamaono pose les bases de la réflexion avant le 5e sommet Union Africaine – Union Européenne
Abidjan le 24 novembre 2017. En prélude au sommet Afrique-Europe qui va se tenir à Abidjan les 29 et 30 novembre à Abidjan, un panel de haut-niveau s’est tenu ce vendredi, dans la capitale ivoirienne, à l’initiative du think thank Afrikamaono, présidé par Mamadou Touré, secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.Photo : M. Mamadou Touré, secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.


Porte-parole du parti présidentiel, il en est devenu l’une des figures les plus médiatiques et a fait son entrée dans le premier cercle du pouvoir.

Clic-clac. Face au photographe, Mamadou Touré prend la pose. Il maîtrise parfaitement l’exercice. Ne pas cligner des yeux, sembler naturel. Sérieux, concentré, il réajuste son costume. Clic-clac. L’homme n’est pas du genre à craindre la lumière. Devenu porte-­parole du Rassemblement des républicains (RDR) en novembre dernier, il en est l’une des figures les plus médiatiques depuis la crise postélectorale, et cela ne plaît pas à tout le monde. « Mamadou Touré ? Je ne le connais pas vraiment, lâche un responsable du parti présidentiel. Il n’était jamais sur le terrain avec nous. Quand je le voyais, c’était sur les plateaux télé ! »

L’irrésistible ascension de cet ancien conseiller présidentiel, devenu secrétaire d’État et nommé secrétaire général délégué du RDR en septembre 2017, agace. « Mamadou qui ? feint d’oublier un des caciques du parti. Ah, le petit, là… » Dans la gérontocratie ivoirienne, avoir 42 ans est une exception. Rarement un atout.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment