Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Cérémonie de signature de convention entre la Chambre de commerce et d’industrie et Côte d’Ivoire Engineering/ Touré Faman : « L’enjeu pour notre Institution est de transformer ces petites unités artisanales en véritable entreprise » (Discours).

Publié le mercredi 16 mai 2018  |  CCI-Côte d’Ivoire
Cérémonie
© Autre presse par DR
Cérémonie de signature de convention entre la Chambre de commerce et d’industrie et Côte d’Ivoire Engineering pour le développement de la petite industrie
Mardi 15 mai 2018. Abidjan. La Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire et Côte d’Ivoire Engineering ont procédé à la signature d’une convention pour le développement de la petite industrie. Cette signature a été précédée d’une visite des installations de CI-Engineering.


Madame TRAORE Koko Carine Akissi, Directrice Générale de Côte d’Ivoire Engineering,

Madame le Représentante résidente de ONU Femmes,

Monsieur le Représentant de l’Administrateur de l’Agence Emploi Jeunes,

Monsieur le (Représentant) du Directeur Général de la Banque Atlantique Côte d’Ivoire,

Monsieur le (Représentant) Directeur de FIDELIS Finance Côte d’Ivoire,

Mesdames et Messieurs les Membres Elus de la CCI Côte d’Ivoire,

Mesdames et Messieurs les Chefs d’entreprises,

Mesdames et Messieurs les Responsables de coopératives et Associations des femmes transformatrices,

Distingués invités, en vos rangs, grades et qualité,

Chers amis de la presse,

Mesdames et Messieurs,

C’est avec une grande joie que je prends la parole en ce jour qui marque une étape cruciale de la collaboration entre la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire et Côte d’Ivoire ENGINEERING, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui à la petite agro-transformation, initié par notre Institution.

Je voudrais avant tout propos, adresser mes vifs remerciements et sincères félicitations à Madame TRAORE Koko Carine Akissi, Directrice Générale de Côte d’Ivoire Engineering, pour la qualité de l’accueil réservé à toute notre délégation et la franche collaboration entretenue entre nos deux organisations.

Chère assemblée, Mesdames et Messieurs,

La Côte d’Ivoire est le pays leader économique au sein de l’UEMOA, notamment dans le domaine agricole. Le climat et les sols permettent toutes les sortes de spéculations. L’agriculture participe dans notre économie à la formation de 20 % du PIB et emploie environ les 2/3 de la population active.

Selon le Programme National de Développement 2016-2020, des déficits en matière de couverture des besoins alimentaires par la production locale subsistent notamment au niveau du riz (36%) et des légumes. Aussi, les pertes post-récoltes demeurent élevées et se situent à 40% pour le plantain, 10 à 20% pour le manioc, 30 à 40% pour l’igname et 20 à 30% pour les légumes.

Pour ce qui est de la valorisation de produits, hormis le palmier à huile et le coton graine dont les taux de transformation se chiffrent à 100%, la transformation des productions vivrières et d’exportation restent très faibles ; ce qui prive le pays d’une grande part de la valeur ajoutée. En effet, la Côte d’Ivoire ne transforme que 30% de son cacao et moins de 5% des autres produits d’exportation comme l’anacarde, le café, l’hévéa, la mangue et l’ananas.

C’est dans ce contexte que notre Institution et s’inscrivant dans l’ambition du Gouvernement ivoirien de transformer 50% des matières premières agricoles, a entrepris de développer dans le cadre de son plan de mandature 2016-2022 un Programme d’appui au développement des entreprises du secteur agro–industriel.

Ce programme intitulé Programme d’Appui à la Petite Agro-Transformation vise à contribuer à améliorer de manière significative le tissu des entreprises évoluant dans l’agro-industrie par la professionnalisation et la structuration des petites unités agro-industrielles.

Ce choix d’accompagner ces petites unités tire sa source de l’observation selon laquelle la proportion des entreprises agro-industrielles est en majeure partie dominée par les très grandes entreprises et les très petites entreprises. En effet il existe dans notre économie peu d’entreprises agro-industrielles de niveau moyen. Et comme nous l’avons indiqué lors de l’édition 2017 des Journées Nationales de Partenariat (JNP) dédié à l’encadrement du secteur informel, une observation des rayons des grandes surfaces nous permet de constater un nombre de plus en plus croissant de produits issus de la transformation de nos matériels agricoles pour la plupart de manière artisanale.

L’enjeu pour notre Institution est de transformer ces petites unités artisanales en véritable entreprise.

Le Programme d’Appui à la Petite Agro-Transformation se décline en cinq (5) composantes, à savoir : (1) le profilage, pour l’identification des petites unités d’agro-transformation ; (2) Les renforcements de capacités ; (3) L’appui à la formalisation ; (4) L’appui à l’acquisition d’équipements ; (4) L’appui au financement ; (5) La promotion des unités de transformation.

La cérémonie actuelle s’inscrit dans la dynamique de la composante de l’appui à l’acquisition d’équipements. La question des équipements est une des principales problématiques auxquelles les unités d’agro-transformation sont confrontées. Il convient de l’adresser de manière efficace en vue de contribuer à la modernisation de ces unités, d’améliorer la qualité des produits et de permettre une meilleure productivité. C’est pourquoi nous avons décidé d’associer à cette initiative des structures et organisations de références, spécialisées dans le domaine de la conception, la production, l’installation et la maintenance d’équipements industriels adaptés aux besoins locaux des petites unités d’agro-transformation. Et pour nous Côte d’Ivoire Engineering, forte de son expérience et de son expertise est la structure idéale avec laquelle nous serons fiers de conduire les ambitions du programme au bénéfice de l’essor du secteur de l’agro-industrie en Côte d’ivoire.

Dans le cadre de la convention que nous signerons dans quelques minutes, il s’agira pour notre institution :

• De Mobiliser et encourager les agro-transformateurs de petite et moyenne taille, à acquérir les équipements produits par Côte d’Ivoire Engineering ;

• D’Apporter un appui spécifique à la rédaction du Business Plan et à la recherche de financement, à tout promoteur désirant acquérir des équipements auprès de Côte d’Ivoire Engineering ;

• De Mobiliser les structures de financement pour faciliter l’acquisition des équipements produits par Côte d’Ivoire Engineering ;

Les bénéficiaires du programme d’appui à la petite transformation pourront ainsi bénéficier de la part de Côte d’ivoire Engineering :

• D’un accès à une gamme d’équipements répondant à leurs besoins clairement identifiés

• D’une formation, d’un service après-vente et d’une prestation de maintenance dans l’utilisation des équipements acquis

Vaillantes promotrices d’unités d’agro-transformation.

Ce Programme est pour vous une réelle opportunité ; Une occasion de donner une nouvelle orientation à vos activités, pour plus de performance et une meilleure structuration. Il vous appartiendra de vous en approprier totalement et d’en tirer le maximum de bénéfice pour vos entreprises.

Chers partenaires techniques et financiers,

Nous vous remercions d’avoir bien voulu répondre présents à notre invitation. En effet, votre appui à la réalisation des ambitions du programme d’Appui à la Petite Agro-Transformation, est plus que nécessaire afin de permettre à nos entreprises de bénéficier d’un encadrement de qualité et de financement pour le développement de leurs activités.

Nous saluons donc la présence et le dynamisme de ONU FEMMES, de la Banque Atlantique Côte d’Ivoire que nous remercions pour les fonds mis à la disposition des femmes entrepreneures, et FIDELIS qui à travers le crédit–bail, permet aux opérateurs économiques de s’équiper en matériel.

Votre présence ce jour, de même que celle de toutes les autres structures et organisations qui ont bien voulu répondre à notre invitation, est le signe de votre engagement à nos côtés pour l’accroissement du taux de transformation des matières agricoles en Côte d’Ivoire. Soyez-en félicité et remercié.

Auguste assemblée,

Au terme de mes propos, je voudrais une fois de plus remercier Madame la Directrice de Côte d’Ivoire Engineering et adresser tous mes encouragements à toutes ces femmes battantes, qui ont besoin que nous puissions les accompagner dans leur développement.

A toutes et à tous je souhaite une agréable cérémonie.



Je vous remercie.
Commentaires


Comment