Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

DAOUKRO / Ramadan 2018 : L’honorable Akoto Olivier, prône la consolidation de la cohésion entre les autochtones et allogènes de N’Gattakro

Publié le lundi 28 mai 2018  |  L'Héritage
Réunion
© Autre presse par DR
Réunion mensuelle de la mutuelle de développement de Agniassikassou
Dimanche 13 mai 2018. Yopougon. Les filles et fils d’Agniassikassou, S/P de Daoukro, ont tenu ce dimanche au maquis Ninkinninkin de yopougon toits rouge la réunion mensuelle de la mutuelle de développement du dit village en présence de l’honorable Akoto Olivier Député de Daoukro/ Ngattakro


Le député Akoto Olivier a fait le samedi 19 Mai, des dons en vivre et en espèce aux fidèles musulmans de N’Gattakro, en vue de les soutenir durant le ramadan, le mois du jeûne islamique qui a débuté le mercredi dernier.

Profitant de cette tribune, l’élu a demandé à ses administrés de prier pour que rien ne vienne perturber la paix retrouvée dans le pays. C’est surtout à la communauté musulmane que cette exhortation est adressée.«A travers ce geste symbolique, je vous demande de persévérer dans la prière pour que la paix demeure à jamais dans notre pays. Priez surtout pour nos dirigeants, le président Alassane Ouattara et le président Henri Konan Bedié qui tiennent les rênes de la Côte d’Ivoire.» A poursuivi le porte parole des habitants de N’Gattakro à l’assemblée Nationale. Il est bon d’ajouter que déjà pour les préparatifs de la fête de tabaski qui se célèbre deux mois après le ramadan, un don spécial a été fait aux femmes musulmanes de cette localité. Il s’agit d’une semence de maïs dont Akoto Olivier nous en dit plus : « La semence de maïs offerte aux femmes est un symbole. En cette période pluvieuse, qu’elles sèment ces maïs là pour les récolter d’ici deux mois pour commercialiser les grains et se faire un peu d’argent pour la fête de tabaski. » A-t-il laissé entendre.A cette rencontre, l’on notait la présence du chef du village nanan Koko Yao Benjamin aux côtés de la communauté malinké. Pour le membre du bureau politique du PDCI-RDA, cette parfaite cohabitation dont il se félicite, doit se consolider davantage entre les autochtones et allogènes de cette sous-préfecture qui compte depuis le dernier recensement environ quatorze milles (14.000) habitants.Très touchée par le geste, la communauté musulmane avec à sa tête, son guide religieux, l’imam Traoré Aboubacar a fait des prières de bénédiction à l’endroit du donateur et des membres de sa délégation.

EKYF
Commentaires


Comment