Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

« La Côte d’Ivoire pourrait accéder à l’émergence peu avant la date prévue » (Camdessus, Ex-Dg FMI)

Publié le mardi 29 mai 2018  |  APA
Rencontre
© Autre presse par DR
Rencontre d`échanges entre Michel Camdessus et le patronat ivoirien
La maison de l`entreprise à Abidjan a abrité ce mardi une rencontre d`échanges entre l`ancien Directeur général du FMI et le patronat ivoirien.


Abidjan-(Côte d’Ivoire)- L’ancien Directeur général du Fonds Monétaire international (FMI-1987-2000), Michel Camdessus a affiché, mardi, face au patronat ivoirien, son optimiste quant à l’émergence du pays peu avant la date prévue.

«Vous ne vous rendez pas compte mais les performances sont tout à fait exceptionnelles 7,8 % de croissance, ferait rêver plein d’autres », a fait remarquer Michel Camdessus qui séjourne en terre ivoirienne.

Pour cet économiste « la Côte d’Ivoire pourrait accéder à l’émergence peu avant la date prévue». La Côte d'Ivoire aspire depuis l'arrivée d'Alassane Ouattara au pouvoir à l'émergence à l'horizon 2020.

M. Camdessus, Gouverneur Honoraire de la Banque de France, faisant également allusion à une étude prospective à l'horizon 2050, est « persuadé que le pays parviendra brillamment et heureusement à cet échange de long terme » soulignant que la démographie, la progression technologie fulgurante, le nouveau visage de la violence sont entre autres des défis, auxquels, il faut faire face.

Selon lui, « la marche vers le développement constitue un marathon ».

« Accéder à l’émergence, ce n’est pas franchir une ligne d’arrivée mais une ligne de départ », a conclu Michel Camdessus entouré du Vice- Président ivoirien Daniel Kablan Duncan et chef du gouvernement Amadou Gon Coulibaly.

Le Président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Jean Marie Ackah qui a relevé « la convergence de vue » avec l’ancien patron de l’institution de Bretton Woods a réitéré la volonté du secteur privé à contribuer au développement du pays qui passe par « l’éclosion des champions nationaux ».

« L’entreprise ivoirienne a besoin d’être accompagnée. C’est ensemble que nous parviendrons à construire de véritables champions », a-t-il soutenu.

Présentant la CGECI à son hôte, le premier responsable, a fait savoir qu’elle compte « plus de 2000 entreprises affiliées à 26 organisations professionnelles ».

Arrivé lundi soir dans la capitale économique ivoirienne où il a été accueilli par le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, son ex-collaborateur, Michel Camdessus en plus des communications, visitera l’hôpital mère-enfant de Bingerville avant de se rendre à Yamoussoukro, la capitale administrative et politique de la Côte d’Ivoire.

SY/hs/ls
Commentaires


Comment