Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Fondation Tony Blair intéressée par le développement du coton et de l’anacarde en Côte d’Ivoire

Publié le vendredi 1 juin 2018  |  APA
Signature
© APA par Saliou AMAH
Signature d’« une lettre d’intention » entre le gouvernement ivoirien et la Fondation Tony Blair
Le chef du gouvernement ivoirien , Amadou Gon Coulibaly et l’ex-Premier ministre britannique , Tony Blair à la tête d’une Fondation ont signé jeudi 31 mai 2018, « une lettre d’intention » dans l’optique de la création d’emplois dans les secteurs du coton et de l’anacarde à la Primature


Abidjan- (Côte d’Ivoire) - Le chef du gouvernement ivoirien , Amadou Gon Coulibaly et l’ex-Premier ministre britannique , Tony Blair à la tête d’une Fondation ont signé jeudi, « une lettre d’intention » dans l’optique de la création d’emplois dans les secteurs du coton et de l’anacarde, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Selon Amadou Gon Coulibaly, il s’agit d’une « bonne opportunité de créer des emplois » . « Nous avons identifié ensemble , la possibilité de procéder à la transformation de l’anacarde avec nos 700 000 tonnes », a indiqué le Premier ministre ivoirien au terme de la rencontre avec Tony Blair en visite de travail à Abidjan.

« Pour créer des emplois, il faut capter la valeur ajoutée, nous devons aller au stade de la transformation », a-t-il ajouté. En ce qui concerne le coton, Amadou Gon Coulibaly a évoqué « la nécessité d’avoir une industrie du textile et de l’habillement ».

Toute chose qui « offre un fort potentiel en matière de captation de cette matière première et donne la possibilité de créer des emplois » . A son tour, Tony Blair, saluant les performances économiques de la Côte d’Ivoire a fait remarquer la nécessité de la création d’emplois.

« Vous avez un taux de croissance remarquable. Il reste la création d’emplois, la transformation de matières premières »,a t-il insisté.

SY/hs/ls
Commentaires


Comment