Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : Guikahué "n’est pas le numéro 2" du PDCI, selon un cadre du parti de Bédié

Publié le mercredi 6 juin 2018  |  Alerte Info
Séminaire
© Autre presse par DR
Séminaire de formation des députés ivoiriens sur la gestion axée sur les résultats du développement
Mercredi 22 novembre 2017. Abidjan. Séminaire de formation des députés ivoiriens sur la gestion axée sur les résultats du développement. Photo : Honorable Anoblé Félix


ABIDJAN - Le secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié au pouvoir), Maurice Kakou Guikahué, "n’est pas le numéro 2" de la formation politique, a affirmé le député de San-Pedro (Sud-ouest), Félix Anoblé, qui dénonce "une violation des résolutions du 12e congrès" de son parti.

"Le coordonnateur du secrétariat exécutif n’est pas le numéro deux du parti", a soutenu M. Anoblé.

Selon lui, le 12e congrès, qui s’est tenu en 2013 à Abidjan, "n’a jamais créé de poste de chef de secrétariat exécutif et "n'a jamais fait du secrétariat exécutif, un organe du parti", dénonçant "une grave violation" des textes.


"Nous refusons d'entendre chef du secrétariat exécutif", a-t-il ajouté, évoquant une "cacophonie", au sein du PDCI.

"Le poste des secrétaires exécutifs est tournant, le congrès l'a voulu ainsi pour éviter ce qui se passe aujourd'hui", a expliqué le député.

Il a demandé aux militants d’"écouter que" le président du parti Henri Konan Bédié "le seul chef dont la parole et la signature engagent" le parti, accusant M. Guikahué de "faire des dérapages".

Le 25 mai, M.Bédié a réaménagé le secrétariat exécutif de sa formation politique, avec un nouveau porte-parole, Narcisse Kouadio N’Dri, et maintenu Maurice Kakou Guikahué à son poste.

Les anciens porte-paroles Jean-Louis Billon (chargé des études, de la prospective et de la propagande) et Kobenan Kouassi Adjoumani (Information et communication) conservent leurs postes au sein du nouveau secrétariat exécutif.

Henri Konan Bédié a estimé que M. Adjoumani "devait se consacrer au porte-parolat du RHDP (Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix, coalition au pouvoir", a justifié le délégué communal du PDCI de San-Pedro.

EFI
Commentaires


Comment