Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Nuit du destin 2018/Le ministre Diakité invite à saisir toute opportunité de demander pardon et de pardonner

Publié le lundi 11 juin 2018  |  AIP
Sécurité
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Sécurité Intérieur : Adiaké inaugure son commissariat de police
L` ambassadeur de l`Union Européenne, Jean-François Valet a remis officiellement au ministre de l`intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité les clés du nouveau commissariat d`Adiaké en présence du Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ce mercredi 28 mars à Adiaké.


Abidjan - Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, représentant le président Alassane Ouattara à la nuit de la destinée (Nuit du destin) à la grande mosquée de la Riviera Golf, a invité, dimanche nuit, à saisir toutes les opportunités qui se présentent pour demander pardon et pardonner.

Il a traduit la reconnaissance du chef de l’Etat à toutes les obédiences religieuses établies en Côte d’Ivoire et qui œuvrent à la promotion de la fraternité entre ses fils. "Notre foi, notre croyance doit nous encourager au renforcement de la cohésion sociale. Chacun d’entre nous doit faire preuve d’humilité pour le renforcement de nos liens d’amitié et nos guides religieux doivent prier davantage pour que les cœurs se disposent au pardon et à la paix", a-t-il recommandé dimanche, estimant qu’aucune opportunité n’est de trop pour poser des actes d’adoration.

Sidiki Diakité a remis, au nom du président de la République, la somme de cinq millions de FCFA à la communauté musulmane, non sans se féliciter du thème de cette célébration, à savoir "Le Ramadan, mois béni de repentance, de pardon et de crainte d’Allah".

Auparavant, l’imam de la grande mosquée de la Riviera Golf, Mamadou Traoré, représentant le président du conseil supérieur des imams (COSIM), s’est appesanti sur l’éducation, estimant que "l’école continue de dispenser un enseignement de qualité certes, mais semble émoussée à assurer une éducation véritable à nos enfants qui deviennent de plus en plus difficiles à maitrise".

Le guide religieux a lancé un appel à tous les acteurs de l’éducation, notamment les parents, l’école et les mosquées, à assumer leur responsabilité respective. "Les parents doivent assumer et assurer le rôle premier d’éducateur de leurs progénitures. Quant aux mosquées, elles se doivent de s’organiser, développer et d’assurer une politique d’éducation morale, spirituelle envers notre jeunesse", a-t-il indiqué.

La Nuit du destin qui correspond à 1000 mois d’adoration, est célébrée quelques jours de la fin du mois du Ramadan. Elle est ponctuée par des prières, des prêches et des séances de lecture du Coran.

Gak/kp
Commentaires


Comment