Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Bonne gouvernance : Les magistrats de la Cour des Comptes déclarent leurs biens

Publié le mercredi 13 juin 2018  |  L’intelligent d’Abidjan
Kanvaly
© Autre presse par DR
Kanvaly Diomandé, Le Président de la Cour des comptes


Les magistrats de la Cour des comptes ont tous déclaré leurs patrimoines.
Au nombre de 24 et conduits par le Président de la Cour, Diomandé Kanvaly, ils se sont rendus à la Haute autorité pour la bonne gouvernance (Habg) pour accomplir ce devoir civique le mardi 12 juin 2018 Au sortir des locaux de la Habg, Diomandé Kanvaly a dit la joie que ses collaborateurs et lui éprouvent. «C’est un acte citoyen. Et, en tant que responsables de la Cour des comptes, nous sommes quand même garants, en dernier ressort, de la bonne gestion des biens publics. Il fallait nous-même donner le bon exemple. C’est ainsi que tous les magistrats de la Cour sont là ce jour pour déclarer leurs patrimoines. Vous savez que les magistrats n’étaient pas assujettis à la déclaration de patrimoines. Depuis que le récent décret du Président nous y contraint, tous les magistrats de la Cour sont là», a expliqué Diomandé Kanvaly.

« Le Président de la République a bel et bien déclaré son patrimoine»

Le Président de la Cour des Comptes a saisi l’occasion pour faire démentir les rumeurs qui font état de ce que le Président de la République Alassane Ouattara (qui déclare son patrimoine à la Cour des Comptes. Ndlr) n’aurait pas déclaré son patrimoine. Pour lui, le Chef de l’État l’a bel et bien fait. « Les gens ne le savent certainement pas. Mais, quand le Président de la République a été élu, il a été le premier à montrer l’exemple. À l’époque, il n’y avait pas la Cour des comptes mais, la Chambre des comptes qui était logée à la Cour Suprême. Et le Président de la Chambre des comptes a reçu la déclaration de patrimoine du Président de la République. Les Présidents successifs de cette Chambre, jusqu’à ce qu’elle devienne aujourd’hui la Cour des comptes, ont ça sur scellé», Soulignons que les magistrats n’étaient pas assujettis à la déclaration de patrimoine. Mais, le décret n° 2018-99 du 24 janvier 2018, pris par le Président de la République, les y contraint désormais. C’est aussi le cas des Sénateurs élus ou nommés (leur déclaration est annoncée dans les jours à venir, par la Habg).

Pour rappel, sont tenus de déclarer leurs patrimoines, le Président de la République et le vice-Président de la République, le Premier ministre, les Présidents et Chefs des institutions de la République et les personnalités ayant rang de Présidents d’Institutions. Les membres du Gouvernement, les personnalités ayant rang de ministres et de Secrétaires d’État, les membres du Conseil Constitutionnel, les personnalités élues, les Gouverneurs et vice-Gouverneurs de Districts en font partie.

C’est aussi le cas des membres du la Haute autorité de la bonne gouvernance, les magistrats, les personnes exerçant de hautes fonctions dans l’administration publique ou chargées de la gestion des Fonds publics.
Selon N’Golo Coulibaly, Président de la Habg, les assujettis ont, au plus tard le vendredi 29 juin 2018, pour déclarer leurs patrimoines.

J-H Koffo
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4209 du 13/6/2018

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment


Comment