Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le RHDP unifié est une garantie de paix pour la Côte d’Ivoire, selon le député Anoblé Félix

Publié le vendredi 15 juin 2018  |  AIP


San Pedro – Le député de San Pedro commune, Anoblé Félix, s’est adressé à ses sympathisants et aux militants des partis du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), en insistant sur la nécessité de parvenir au parti unifié au sein de la coalition du RHDP, afin d’assurer à la Côte d’Ivoire une paix et un développement durable.

Le député Anoblé a fait cette adresse à son retour, mercredi soir, dans sa circonscription électorale, après quelques semaines d’absence pendant lesquelles la polémique au RHDP sur la question du parti unifié a connu quelques rebondissements.

Partisans du parti unifié, Anoblé Félix, a persisté dans sa position, prévoyant l’imminence de cette unification. « D’ici les premières semaines du mois de juillet, le RHDP deviendra un parti politique », a-t-il déclaré.

« Cherchons la paix pour notre pays, que ceux qui ont choisi d’être au RHDP aient le courage d’assumer d’être ensemble. Ceux qui ne veulent pas de l’union ont le droit d’être à côté, mais ceux qui veulent de l’union vont se mettre ensemble pour que nous formions un bloc fort », a insisté le député.

M. Anoblé a expliqué que le fait d’avoir été démis de ses fonctions de délégué communal du PDCI à San Pedro par le président Bédié la semaine dernière, n’est pas forcément un désaveu. Il a invité ses sympathisants à suivre l’évolution des choses dans les semaines à venir.

« Seule dans l’union, la main dans la main les ivoiriens arriveront à créer un grand pays », a inlassablement répété le député à ses sympathisants, accourus nombreux l’accueillir à l’aéroport et ensuite à son domicile, où un meeting de circonstance s’est tenu. Selon lui, les présidents Ouattara et Bédié sont visionnaires quand ils prônent le parti unifié.


jmk/cmas
Commentaires


Comment