Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Economie ivoirienne : des défis majeurs restent à relever pour permettre au secteur privé de jouer pleinement son rôle de moteur de la croissance (Jean Marie Ackah, CGECI)

Publié le vendredi 15 juin 2018  |  Minutes Eco
Assemblée
© Autre presse par DR
Assemblée générale de la CGECI
La Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) a tenu son assemblée générale ordinaire ce mercredi 13 juin 2018, à la maison de l’Entreprise à Abidjan-plateau.


La confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) a tenu ce mercredi 13 juin 2018, à la maison de l’entreprise au Plateau, une assemblée générale ordinaire faisant suite au conseil d’administration tenu le 17 mai dernier. A l’ouverture des travaux, le président de la CGECI, Jean Marie Ackah, a déclaré que « malgré ces avancées notables enregistrées ces dernières années, des défis majeurs, et non des moindres, restent encore à relever pour permettre au secteur privé ivoirien de jouer pleinement son rôle de moteur de la croissance. »

Il a souligné que l’année 2017 a été marquée par la validation du plan stratégique 2017-2020 de la CGECI. Elle a été aussi marquée par la réalisation des actions majeures dont le renforcement de la concertation avec le gouvernement à travers un meilleur fonctionnement du Comité de concertation Etat - secteur privé (CCESP). Ce qui a permis d’adresser les préoccupations du secteur privé et d’obtenir des avancées en termes d’amélioration du climat des affaires. C’est dans ce cadre, on se rappelle, que la question de l(annexe fiscale décriée par le secteur privé a trouvé solution ; l’Etat ayant consenti à adopter une annexe fiscale consensuelle. Cela s’est traduit par la suppression ou le réaménagement de certaines mesures après concertation avec le secteur privé.
Commentaires


Comment