Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Pdci-Rda/Théophile Ahoua N’Doli : ‘’Dans le contexte actuel, il n’y a pas d’alternative au RHDP pour préserver la paix et la stabilité de la Côte d’Ivoire’’

Publié le mercredi 20 juin 2018  |  Abidjan.net
Ahoua
© Autre presse par DR
Ahoua N’Doli Théophille, l’Inspecteur général d’Etat et vice-président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA)


Dans un interview au confrère Fraternité Matin, l’Inspecteur général d’Etat et vice-président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Ahoua N’Doli Théophile est revenu sur le Bureau Politique du parti le 17 juin dernier.

S’il éprouve un ‘’sentiment de soulagement’’ que le Bureau Politique qu’on annonçait comme un Bureau Politique de tous les dangers se soit terminé sans heurts, Ahoua N’Doli regrette que ‘’la salle ait été bourrée de personnes venues avec l’intention délibérée de huer afin de faire taire toutes les personnes qui ont, elles, compris l’enjeu du parti unifié’’.

Le Vice-président du PDCI s’est dit inquiet. Ce d’autant plus que le tableau présenté lors de Bureau Politique rappelle exactement le contexte qui a prévalu à la création du Rassemblement des Républicains (RDR), transfuge du PDCI. ‘’À moins d’être amnésique, on avait l’impression d’être en face d’un scénario qui se répète. Rappelons-nous qu’en avril 1994 à l’hôtel Ivoire, ce sont des agissements pareils qui avaient donné naissance au RDR’’, a-t-il déploré. Il s’est indigné que ‘’certains se comportent comme s’ils étaient plus militants du PDCI’’, rappelant à toutes fins utiles que ‘’tous sont des militants convaincus du PDCI-RDA’’.

‘’En ce qui me concerne, je continuerai à me battre, à le clamer haut et fort, et mettrai tout en œuvre pour le faire comprendre aux autres. Cette bataille, je ne la mènerai pas en dehors du PDCI, mais à l’intérieur du PDCI. En effet, je crois aujourd’hui plus qu’hier, à l’union des filles et des fils d’Houphouët-Boigny au sein d’un RHDP pour la paix et le développement de la Côte d’Ivoire. Je crois et je l’affirme dans le contexte actuel, il n’y a pas d’alternative au RHDP pour préserver la paix et la stabilité de la Côte d’Ivoire’’, a martelé l’Inspecteur général d’Etat. ‘’Cela reste ma conviction et je continuerai de me battre pour cela. Je suis convaincu que de nombreuses personnes le pensent aussi. Je reste aussi convaincu que nous saurons éviter les erreurs du passé, nous saurons rester unis car devant, il y a encore de beaux et grands combats à mener et, c’est unis, que nous y parviendrons’’, a-t-il ajouté.

A l’endroit de ceux qui soutiennent que les partisans du parti unifié RHDP ont renié le PDCI, Ahoua N’Doli s’est voulu catégorique : ‘’Nous n’avons jamais renié le PDCI-RDA. Le PDCI demeure l’essence de notre combat politique. Je pense que ceux qui n’ont pas encore saisi l’essence ou l’opportunité du RHDP doivent réexaminer leur point de vue et se souvenir qu’en tant que filles et fils d’Houphouët-Boigny, nous ne souhaitons que pérenniser la mémoire et les idéaux de celui qui nous a réuni au sein du PDCI’’, a conclu le vice président du PDCI-RDA.



Elisée B.
Commentaires


Comment