Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Suite aux inondations, le Président Ouattara annonce un Conseil de sécurité

Publié le jeudi 21 juin 2018  |  AIP
Conseil
© Présidence par DR
Conseil des Ministres hebdomadaire présidé par le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA
Jeudi 03 novembre 2016.Abidjan. au Palais de la Présidence de la République.Conseil des Ministres hebdomadaire présidé par le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA


Abidjan- Le président de la République, Alassane Ouattara, de retour précipitamment mercredi soir à Abidjan suite aux fortes inondations qui ont endeuillé le pays mardi, a annoncé pour ce jeudi à 11H, une réunion du Conseil national de sécurité au Palais présidentiel.

« En pareille circonstance, il était important que j’écourte mon séjour pour venir auprès des populations sinistrées pour témoigner ma compassion, ma solidarité et pour agir face à de tel drame. J’ai donc convoqué, ce jeudi, une réunion du conseil de sécurité à 11H au Palais présidentiel. Des décisions immédiates et celles qui ont été déjà prises par le Gouvernement seront prises en vue de soulager les populations », a promis le chef de l’Etat.

En plus des importants dégâts matériels, le bilan s’élève à 20 morts, soit 18 à Abidjan et deux à l’intérieur du pays notamment à Tiassalé et à Guibéroua.

« C’est un moment douloureux et j’en appelle à la compassion de tous les Ivoiriens », a-t-il préconisé, tout en assurant que le Gouvernement fera tout pour protéger les populations vulnérables.

Pour circonscrire les dégâts face aux intempéries à venir, le président de la République a appelé chaque habitant de la Côte d'Ivoire à observer les consignes de précaution et d’interdiction érigés contre les installations anarchiques d’habitations dans les zones à risque et dans les constructions réalisées dans les bassins d’orages, sur les ouvrages de drainage et d’assainissement, qui devront être détruites.

Commentaires


Comment