Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Une unité de transformation de Gonaté produit 500 tonnes de riz local

Publié le dimanche 8 juillet 2018  |  AIP
Ramadan:
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Ramadan: les populations de la région du Bounkani reçoivent des vivres de la part du Premier Ministre
Bouna le 1er Juin 2018. Le Secrétaire National du Rassemblement des Républicains chargé des relations avec les partis politiques et des mouvement du parti, Bouraïma Ouattara, a procédé à la remise de vivres d`une valeur de 10 millions de FCFA aux populations musulmanes de la région du Bounkani. Ces vivres, constitués entre autres de sucre, de riz et d`huile, ont été symboliquement remis aux populations de Bouna et de Nassian.


Daloa, Une unité de transformation a été installée à Gonaté, à 20 km de Daloa, a produit 500 tonnes de riz local au terme de sa première année de fonctionnement, a appris l'AIP auprès des initiateurs.

Initié par le Réseau international des femmes pour les actions affirmatives (RIFAA), avec le soutien du ministère de l’Agriculture et du président de la République Alassane Ouattara, cette usine cette usine de transformation de riz fait deux tonnes de décorticage de riz par heure, a fait savoir la présidente du RIFAA, l'ex-ministre Léopoldine Koffi Tiézan, lors d’un entretien avec l’AIP samedi.

Trente tonnes de semences de riz remises à ces femmes par l’Office nationale de développement de la riziculture (ONDR), leur a permis de cultiver 500 hectares, a-t-elle ajouté.

Selon elle, la production du riz vise à prévenir la famine, surtout que les cultures pérennes battent de l’aile. Le réseau souhaite étendre cette unité de transformation aux départements de Vavoua, Zoukougbeu, Issia et Daloa, afin de profiter de ses retombées.

"L’ambition du Réseau dans le cadre de la culture de riz est de faire la promotion du riz locale et d’être au premier plan de l’émergence du riz au plan régional. Il entend faire profiter les femmes de la région de ce projet et partager l’expérience au gouvernement", a expliqué Mme Koffi Tiézan.

L’usine emploie 45 personnes, dispose de magasins de stockage, comporte une décortiqueuse, un calibreur de tris de caillou. Le riz y est reparti dans des emballages de 50 kg, 25 Kg, 15kg et 10 Kg. A long terme, elle devrait créer 300 emplois, espère la présidente du RIFAA.

En plus de cette unité, le réseau soutien les femmes rurales dans la commercialisation de denrées alimentaires, en formation en informatique et en anglais, à la production de manioc, à la culture de champignon, à l’élevage de l’escargot, à la production de l’hévéa, du cacao, et du palmier à huile.

(AIP)

apk/tm
Commentaires


Comment