Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les travaux de relocalisation de la DECO à la cité de la SITARAIL lancés

Publié le mardi 10 juillet 2018  |  AIP
Culture
© Abidjan.net par Marc Innocent
Culture et Éducation: lancement des travaux de construction de la Bibliothèque de la Renaissance Africaine d`Abidjan
Abidjan le 09 Juillet 2018. Les Ministres de la Culture et de la Santé, ainsi que le Directeur de Cabinet du Ministère de l`éducation Nationale ont procédé au lancement des travaux de construction de la Bibliothèque de la Renaissance Africaine d`Abidjan (BRAA). Cet ouvrage devrait abrité en son sein la nouvelle Direction des Examens et Concours, le Nouveau Centre Medico-Scolaire du Plateau et le Programme Nationale de Santé Scolaire et Universitaire (PNSSU).


Abidjan, 10 juil (AIP) – Le ministre de la Culture et de la Francophonie, son homologue de la Santé et de l’Hygiène publique et le directeur de cabinet du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle ont donné, lundi, le premier coup de pioche marquant le lancement des travaux de relocalisation de la Direction des examens et concours (DECO), du médico-scolaire et du Programme national de santé scolaire et universitaire (PNSSU) sur le site de la cité de la SITARAIL à Abidjan-Plateau.

L’actuel siège de la DECO, près de l’église Externat Saint Paul, cédera la place à la futuriste et ultramoderne Bibliothèque de la renaissance africaine d’Abidjan (BARAA).

La construction du nouveau siège de la DECO et de ses démembrements sanitaires sera menée par la même entreprise qui érigera la BARAA, Côte d’Ivoire investissement. Il sera bâti sur un espace d’un hectare. Les travaux dureront six mois et coûteront quatre milliards de francs CFA.

« Ce projet nous permet de continuer notre chemin ensemble avec le ministère de l’éducation pour la prise en charge sanitaire des enfants scolarisés ou non », a témoigné de la ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Raymonde Goudou Coffie.

Pour le ministre de la Culture et de la Francophonie, « la belle architecture » de l’ouvrage et celle de la prochaine bibliothèque, « l’un des plus grands projets culturels » du gouvernement, contribueront à l’embellissement et à la reconfiguration de l’architecture du centres des affaires de la capitale ivoirienne.

Ce projet démarre six ans après la prise de l’initiative et la conclusion des premiers accords, indique-t-on.

Quant à la Bibliothèque de la Renaissance, il s’agira d’une tour futuriste de 14 étages à plusieurs compartiments, comprenant une bibliothèque, une galerie commerciale, un centre de conférences de 1500 places, un hôtel cinq étoiles de 177 chambres, des bureaux et 900 places de parking souterrain de trois niveaux.

D’un coût global de 63 milliards de FCFA, cette bibliothèque sera la plus grande d’Afrique noire francophone et l’une des sept plus grandes et plus belles d’Afrique. Elle devrait être livrée en 2020 à l’État de Côte d’Ivoire selon les termes de l’accord-cadre signé le 28 décembre 2015 entre l’entreprise et le gouvernement.

(AIP)

aaa/fmo
Commentaires


Comment