Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Man: 48 millions de perte pour Uniwax, 81 balles de pagnes frauduleux saisies

Publié le jeudi 19 juillet 2018  |  Pôle Afrique
Lutte
© Abidjan.net par Serge T.
Lutte contre la contrefaçon : 1800 pièces de pagnes Uniwax contrefaits saisies dans les marché du plateau et des 2plateaux
Mardi 31 Mai 2016. Abidjan. Le colonel Bahin coordonnateur de la cellule de prévention et d`investigation du comité national de lutte contre la contrefaçon a animé une conférence de presse pour annoncer la saisie de 1800 pièces de pagnes de uniwax contrefaits, d``une valeur de 24 millions, sur les marchés du plateau et des 2plateaux


Jean Luc Menudier et ses hommes sont engagés dans la sauvegarde de leurs intérêts, partant, des emplois, à travers une offensive contre les contrebandiers du pagne ivoirien. Une saisie de pagnes frauduleux a été opérée au grand marché de Man (Ouest du pays, 582 Km d’Abidjan) au grand dam des commerçants.

Bamba Zoumana qui se présente comme le président de l’Union des Jeunes commerçants de Man a condamné récemment sur les antennes de Radio Côte d’Ivoire une saisie de pagnes attribuée à la société Uniwax.

« Nous ne savons pas sur quoi se base Uniwax pour venir retirer des pagnes dans des magasins de pauvres commerçantes à Man. Ce sont 9 mères de famille qui près d’un mois broient du noir. Ils nous disent que les logos sur les pagnes sont leurs logos et leur design. Entre nous, est-ce qu’à Man, il y a une usine où on confectionne des pagnes? A ma connaissance, non. Les gens savent où les pagnes sont faits. Qu’ils ferment ces endroits qui sont connus de tous au lieu de s’en prendre à nos mamans » condamne Bamba Zoumana. Toutefois, ce président de commerçants reconnait l’impact négatif de la concurrence déloyale et de la contrebande sur l’économie ivoirienne. Il plaide pour la restitution des saisies et suggère que les gros bonnets qui se cachent derrière ce business soient inquiétés.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment