Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

7eme Conférence Au Sommet du Traité d’Amitié et de Coopération Côte d’Ivoire - Burkina Faso: Début des travaux des experts à Yamoussoukro

Publié le lundi 23 juillet 2018  |  Abidjan.net
7eme
© Ministères par DR
7eme TAC: Ouverture des travaux des experts Ivoiriens et burkinabè
Le directeur Général des Relations bilatérales de la République de Côte d`Ivoire, Eric N`Dri Camille a procédé ce lundi 23 juillet 2018, à Yamoussoukro, à l`ouverture des travaux des experts dans le cadre du 7eme Traité d`Amitié et de Coopération Côte d`Ivoire - Burkina Faso.


La 7eme Conférence Au Sommet du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) Côte d’Ivoire - Burkina Faso a démarré ce lundi 23 juillet 2018 avec les travaux des experts, dans la capitale politique ivoirienne Yamoussoukro.

Dans son discours d’ouverture, le Directeur général des Relations bilatérales au Ministère ivoirien des Affaires étrangères, Eric N’Dri Camille a fait l’historique du TAC et un bref bilan de son impact sur le développement de la Coopération entre les deux pays. Il a souhaité la bienvenue aux deux délégations d’experts, avant de dire sa foi en des travaux fructueux qui serviront de base à la Conférence au Sommet des Chefs d’Etat prévue le vendredi 27 juillet 2018.

Pour sa part, Mme Rouamba Olivia Directrice générale de la Coopération bilatérale au Ministère des Affaires étrangères du Burkina Faso a salué l’initiative du TAC qui ‘’constitue un levier pour bâtir un lendemain meilleur pour les populations des deux pays’’. Rouamba Olivia s’est félicitée de ce la coopération entre les deux pays ‘’se bonifie au fil des ans’’. La Directrice générale de la Coopération bilatérale au Ministère des Affaires étrangères du Burkina Faso n’a pas manqué de saluer les efforts mutuellement consentis par les deux Etats au profit des populations ivoiriennes et burkinabè.

En dépit de l’excellence des relations qui existent entre les deux pays, ceux-ci doivent cependant faire face à de nombreux défis parmi lesquels celui de la lutte contre le terrorisme, qui affecte de manière négative les efforts en faveur du bien-être des populations, a relevé Rouamba Olivia. ‘’J’exhorte les experts des deux délégations à travailler dans la cohésion sans complaisance aucune’’, a conclu la Directrice générale de la Coopération bilatérale au Ministère des Affaires étrangères du Burkina Faso.

Le Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) vise à recoudre les liens ivoiro-burkinabé. Son objectif principal étant de garantir la stabilité et la prospérité entre les deux Etats. Pour ce faire, le TAC institue un cadre annuel de concertation permanente entre les Chefs d’Etat des deux pays. La rencontre qui s’ouvre ce jour à Yamoussoukro constitue la 7eme Conférence au Sommet depuis septembre 2009.

D’importants accords ont été signés dans le cadre de cette coopération dans divers domaines dont la Défense et la Sécurité – l’Agriculture – la Culture – l’Economie – le Transport – l’Energie – la Santé – l’Education – la Communication – les Affaires sociales. De grands projets ont été initié sur la base de ces Accords. Il s’agit notamment du Projet de Construction de l’Autoroute Yamoussoukro – Ouagadougou, le projet de réhabilitation du réseau ferroviaire, le projet de réhabilitation, de renforcement et de développement des réseaux routiers, le projet de coopération en matière de transport aérien, et le projet de renforcement des capacités énergétiques et minières.


Elisée B.
Commentaires


Comment