Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Un mouvement appelle à une transition démocratique pour garantir une paix solide en Côte d’Ivoire

Publié le mercredi 1 aout 2018  |  AIP
Le
© AIP par DR
Le président du mouvement Initiative pour la paix (IPP), Konan Kouakou Siméon (KKS)


Abidjan - Le président du mouvement Initiative pour la paix (IPP), Konan Kouakou Siméon, a appelé, mardi, tous les acteurs de la scène politique ivoirienne à opter pour une transition démocratique, afin de garantir une paix solide et durable, lors d’une conférence de presse tenue à la maison de la presse au Plateau.

« La crise ouverte actuelle, a-t-il justifié, provoquée par l’implosion de la coalition au pouvoir et cela à l’approche des élections présidentielles de 2020, sonne clairement que l’héritage de paix légué par le père fondateur de la nation n’a pas pu être préservé ».

Le neutre réconciliateur a interpelé les ivoiriens sur les conséquences de la bataille fratricide basée sur le « 2 contre 1 » qui est une tendance mortelle, toujours tragique et destructrice, bonne que pour gagner des élections et non la paix.

Konan Kouakou Siméon a proposé l’ouverture, dès maintenant, d’un dialogue national incluant la mise en place d’un nouveau cadre politique inclusif, capable d’aboutir à un scénario gagnant nommé « le Rassemblement de tous les Ivoiriens pour la Démocratie et la Paix » (RIDP), en lieu et place des élections présidentielles à venir.

« Appelons toutes les forces vives de la nation et ensemble rebâtissons l’unité nationale pour la renaissance de notre pays. Telle est la seule alternative pour contourner le piège de la division et éviter le chaos qui se profile à l’horizon à notre chère patrie, la Côte d’Ivoire », a conseillé M. Konan.

Le président de l’IPP a affiché sa disponibilité et sa détermination à servir la nation jusqu'à ce que son salut paraisse, comme l'aurore, et sa délivrance, comme un flambeau qui s'allume.

« Ainsi, dans le consensus, l’amour et en forgeant unis dans la foi nouvelle, nous auront tous et ensemble gagné le pouvoir et la paix pour la patrie de la vraie fraternité », a-t-il dit.

Konan Kouadio Siméon (KKS), a été candidat aux élections présidentielles de 2010 et 2015.

(AIP)

raz/kam
Commentaires


Comment