Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Mme Bajabulile Tshabalala nommée vice-présidente des Finances à la BAD

Publié le samedi 4 aout 2018  |  AIP


Abidjan,La Banque africaine de développement (BAD) annonce la nomination de Mme Bajabulile ‘’Swazi’’ Tshabalala au poste de vice-présidente des Finances / chargée en chef des finances du Groupe, avec effet au 1er août 2018.

De nationalité sud-africaine, Mme Tshabalala était auparavant directrice exécutive à Barbican Advisory Group, en Afrique du Sud, où elle est responsable des services de conseil en finance, ingénierie et transaction financière, rapporte un communiqué publié mercredi par l’Organisation de la presse africaine (APO).

Mme Tshabalala apporte 26 années d’expérience dans le domaine des finances, de la gestion de trésorerie et des opérations sur les marchés financiers. Elle est titulaire d’une licence en sciences économiques obtenue à Lawrence University, aux États-Unis, en 1989, et d’un master en administration des affaires délivré par Wake Forest University, aux États-Unis, en 1992.

« Je suis très heureuse de rejoindre le Groupe de la Banque africaine de développement et de faire partie de l’équipe talentueuse de la haute direction que le président Adesina a réussi à faire venir à la Banque. Je suis passionnée par le programme de développement de la Banque perçu, par la communauté internationale, comme une initiative ambitieuse et novatrice destinée à accélérer le développement de l’Afrique », a commenté Mme Tshabalala, évoquant sa nomination.

Le président du Groupe de la BAD, Akinwumi Adesina, a déclaré pour sa part que la vaste expérience de Swazi dans le secteur privé sera très précieuse pour le Groupe, au moment où il continue de faire fond sur la très solide performance financière de la Banque et d’adopter des approches financières innovantes, pour mobiliser plus de ressources et accélérer le développement des pays africains et du secteur privé.

(AIP)

cmas
Commentaires


Comment