Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Commission Électorale Indépendante: Le gouvernement va réexaminer la composition de la commission annonce le Chef de l’Etat

Publié le lundi 6 aout 2018  |  Abidjan.net
Message
© Autre presse par DR
Message à la nation du Chef de l`Etat Alassane Ouattara
Abidjan le 6 Août 2018. Message à la nation du Chef de l`Etat Alassane Ouattara à la veille de la fête de l`indépendance


A la veille de la célébration de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le chef de l’Etat, Alassane Ouattara s’est adressé à la nation ce lundi 6 août en direct sur la télévision nationale. Il a abordé entre autres la question relative à la recomposition de la CEI.

Lors de ce discours de 18 minutes, le président de la République a fait d’importantes annonces, notamment au niveau politique. Outre l’amnistie accordée à 800 personnes dont l’ex première dame, Alassane Ouattara s’est prononcé sur la question de la composition de la CEI. Le gouvernement va réexaminer la composition de la Commission Electorale Indépendante conformément à la décision de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples a annoncé Alassane Ouattara. Notons que les prochaines élections régionales et municipales sont prévues en octobre prochain. L’opposition demande depuis des mois au gouvernement de mettre en place la nouvelle Commission électorale indépendante et le nouveau code électoral dans les meilleurs délais. Pour elle, la recomposition de la Cei vise à assurer les “conditions de régularité, de transparence, de crédibilité et de paix” pour les élections de 2018.

Pour rappel c’est à la suite d’une requête de l’ONG Action pour la Protection des Droits de l’Homme, en abrégé APDH, la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples a, par arrêt en date du 18 novembre 2016, ordonné à l’Etat de Côte d’Ivoire, Etat défendeur, de : "modifier la loi n°2014-335 du 18 juin 2014 relative à la Commission Électorale Indépendante pour la rendre conforme aux instruments juridiques régionaux auxquels l’Etat de Côte d’Ivoire est partie".

La Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples avait déclaré la Cei non conforme au droit international, par conséquent discriminatoire envers l’opposition et les candidats indépendants.


DA



Alassane Ouattara accorde l`amnistie à Simone Gbagbo et plusieurs personnalités (Discours An 58)
Publié le: 6/8/2018  |  RTI 1

Commentaires


Comment