Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Emergence de la Côte d’Ivoire - Le défi de l’industrialisation au cœur de la politique d’emploi et de réduction des inégalités

Publié le mercredi 8 aout 2018  |  Minutes Eco
Cérémonie
© Ministères par DR
Cérémonie de lancement du projet de recherche CAPEC-CRDI
Mardi 3 octobre 2017. Abidjan. Cérémonie de lancement du projet de recherche CAPEC-CRDI en présence du Ministre Souleymane Diarrassouba.


La Cellule d’analyse de politiques économiques du CIRES (CAPEC) a organisé un forum d’échanges, le vendredi 3 août 2018, autour du thème : « Politiques d'emplois et réduction des inégalités en Côte d'Ivoire: Quelles stratégies pour l'émergence ? », avec la participation du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Cette étude dont les résultats étaient ainsi rendus publics a été financée par la Banque Africaine de Développement (BAD), à travers la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF), à l’origine de la création de la CAPEC, un think tank affilié à l’Université FHB par le biais du CIRES.

Le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Pascal Abinan Kouakou, parrain du forum, a reconnu que « le défi qui se pose à la Côte d’Ivoire est de modifier structurellement l’emploi en faveur du secteur industriel, ce qui nécessite une adéquation entre les programmes de formation et l’emploi. » En effet, l’emploi reste principalement concentré dans le secteur agricole (en moyenne 49,1% des emplois) et dans le secteur des services (en moyenne 39,9%). L’industrie ne représente que 11% de l’emploi. Quand le secteur informel qui représente un secteur refuge regroupe le plus grand nombre de travailleurs. « La structure de l’emploi actuelle est liée à l’inégalité spatiale, de revenu, de genre, d’accès aux opportunités économiques (financement, technologies, infrastructures, etc.) en raison des disparités de productivité. Les inégalités en termes d’éducation, de santé, de protection sociale alimentent les autres types d’inégalité », analyse Pascal Abinan Kouakou.



De la nécessité d’une stratégie nationale intégrée au PND
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment