Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Katiola : un village pillé et incendié par des manifestants après la disparition d’un jeune

Publié le mercredi 29 aout 2018  |  APA
Katiola
© Autre presse par DR
Katiola : un village pillé et incendié par des manifestants après la disparition d’un jeune


Le village d’Attienkaha, situé à une dizaine de kilomètres dans l’Est de Katiola sur l’axe de Dabakala a été entièrement pillé et incendié dans la mi-journée de mardi, par des manifestants venus de la ville voisine de Katiola (Centre-Nord), affirment plusieurs sources concordantes.

La disparition du jeune de 27 ans Ahmed Sogodogo depuis la nuit du mercredi 22 août dernier dans les environs de ce village fort de plusieurs centaines d’âmes serait à l’origine de cette vindicte populaire organisée par une cohorte de jeunes venus de la capitale du Hambol, Katiola.

Une vive tension était déjà perceptible tôt le matin à Katiola, où des jeunes manifestants avaient fermé momentanément les accès de la ville avant de déferler au centreville pour incendier des pneus sur la voie publique.

« Mon petit-frère Ahmed Sogodo, âgé de 27 ans est porté disparu depuis mercredi soir alors qu’il se retournait à Katiola après avoir déposé à bord d’une Toyota Picnic, un groupe de footballeurs dans le village de Kasséné (environ 19 km de Katiola sur l’axe Katiola-Dabakala », avait confirmé dans la mi-journée à APA le frère aîné du porté disparu.

Selon d’autres sources, Ahmed Sogodogo dans un dernier contact téléphonique avec le propriétaire du vehicule aurait signalé une panne non loin du village de Kasséné, précisément à quelques mètres du village d’Attienkaha. Le véhicule en question aurait été retrouvé, le jeudi matin, à l’endroit indiqué, sans son conducteur.

Un calme apparent est constaté ce soir dans la ville où un impressionnant renfort de forces de sécurité est constaté.

CK/ls/APA
Commentaires


Comment