Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Adjoumani Kobénan dément de « prétendus chantages » contre les cadres du PDCI-RDA

Publié le jeudi 30 aout 2018  |  AIP
Politique:
© Abidjan.net par Atapointe
Politique: Kobenan Kouassi Adjoumani en conférence de presse
Abidjan le 29 Août 2018. Kobenan Kouassi Adjoumani, President du mouvement baptisé « Sur les traces d’Houphoeut Boigny » a animé une conférence de presse suite aux déclarations du secrétariat exécutif du PDCI


Abidjan – Le président exécutif du mouvement « sur les traces d’Houphouët-Boigny», le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a démenti « des prétendus chantages » qui seraient exercés sur des cadres du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) que le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la paix (RHDP) tenterait de débaucher pour les faire figurer sur sa liste.

« Non, M. Guikahué, aucun cadre, aucun élu du PDCI-RDA n’a été contraint d’aller en RHDP à ces élections», a –t-il asséné, dans une note à la presse ivoirienne, répondant au secrétaire exécutif en chef du PDCI, Maurice Kakou Guikahué, qui a accusé lors d'une conférence de presse, mercredi, le RHDP de vouloir débaucher les cadre de son parti par des manœuvres de chantage.

« C’est comme si l’on voulait nous infantiliser, nous présenter comme des gens qui ne savent pas ce qu’ils veulent. Aucune pression n’a été exercée sur personne », a insisté le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani.

« Que dire de tous ces directeurs généraux, présidents du Conseil d'administration ou hauts cadres PDCI qui ont décidé d’aller à ces élections sur la bannière PDCI ? Les a-t-on obligés à y renoncer et à aller avec le RHDP ?», a-t-il interrogé.

Il a qualifié, par ailleurs, le processus de choix des candidats, "’d'échec", opéré "sans tenir compte du poids réel des hommes sur le terrain mais du copinage". Des choix sont opérés dans le seul but de régler des comptes à certains cadres, selon le ministre Adjoumani.

S’agissant de l’exploitation du logo PDCI par des candidats RHDP, le ministre a rappelé « que jusqu’à preuve du contraire, le PDCI-RDA n’a pas encore annoncé son désapparentement du RHDP. Ce qu’il a dénoncé c’est l’Accord Politique portant création du RHDP, parti unifié», a soutenu l'ex porte parole du PDCI-RDA.

« Vous voyez vous-mêmes où M. Guikahué est en train de conduire le PDCI-RDA. Le parti est en train de s’affranchir de ses valeurs cardinales », a-t-il déploré.

Pour lui, les élections (locales) auront lieu le 13 octobre 2018. « Et nous, militants PDCI-RDA, favorables au RHDP, pro Houphouët-Boigny, nous demandons le maintien de cette date », a-t-il conclu.


nmfa/tm
Commentaires


Comment