Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Table Ronde d’Abidjan : Les pays africains proposent un alignement de la stratégie 2030 de la Banque Arabe de Développement sur les stratégies pays

Publié le lundi 10 septembre 2018  |  Abidjan.net
Cloture
© Ministères par DR
Cloture de la table ronde ministérielle sur la stratégie 2030 de la Banque Arabe de Développement
Débutée le 8 septembre à Abidjan, la table ronde ministérielle sur la stratégie 2030 de la Banque Arabe de Développement a refermé ses portes le dimanche 9 septembre 2018.


La Table ronde ministérielle sur la stratégie 2030 de la Banque Arabe de Développement (BADEA) a pris fin ce 9 septembre 2018 à Abidjan. L’on retiendra de cette table ronde la proposition faite par les Etats africains à la BADEA d’aligner sa stratégie 2030 sur les stratégies pays.

Cela aura pour avantage de rendre plus efficiente l’intervention de la BADEA auprès de ces Etats. La Ministre ivoirienne du Plan et du Développement Kaba Nialé a indiqué que les discussions ont abouti à des propositions dont la mise en œuvre devrait permettre de parvenir à l’élaboration d’une stratégie plus adéquate pour les pays de l’Afrique subsaharienne. ‘’Les débats s’acheminent vers l’élaboration de programmes pays’’, a dit la ministre ivoirienne. Qui a aussi indiqué que les discussions ont porté sur les questions du financement à destination à la fois de l’Etat et du secteur privé.

Si cette rencontre a été l’occasion de faire le bilan de 40 ans de coopération entre l’institution et les pays africains, elle a servi de cadre à des réflexions sur les perspectives. ‘’Le bilan est partagé. Nous avons vu les acquis mais également les perspectives pour renforcer la coopération entre la BADEA et les pays africains. La BADEA devra aligner sa stratégie sur les stratégies pays’’, s’est exprimée Rosine Sori Coulibaly, la ministre de l’Economie et des Finances du Burkina Faso. Poursuivant, elle a estimé que les interventions de la BADEA doivent s’accentuer dans les secteurs des PME, l’appui aux jeunes et aux femmes, les infrastructures, les mécanismes et outils de financement des économies, la question du secteur privé, et sur les aspects de gouvernance.

Le Directeur général de la BADEA s’est félicité de la qualité des discussions au cours de cette table ronde. Il a salué la pertinence des propositions faites par les ministres et a promis les rapporter au Conseil d’administration. La prochaine étape dans les consultations en vue de l’élaboration de la stratégie 2030 de la BADEA, sera la table ronde avec le secteur privé prévue au mois de novembre 2018. Il a annoncé le démarrage de nouveaux produits de la BADEA dès 2019.


Elisée B
Commentaires


Comment