Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

3ème édition de l’African start-up forum - Adama Coulibaly appelle à prolonger l’action des entreprises d’aujourd’hui par les start-up de demain

Publié le lundi 10 septembre 2018  |  Minutes Eco
La
© Ministères par DR
La BAD fait don de matériels informatiques aux administrations publiques
Jeudi 05 février 2015. cérémonie de remise de matériels informatiques par la Banque Africaine de Développement via le PURSSAB, aux administrations publiques. Ph: Adama Coulibaly, directeur de cabinet du Ministre en charge de l`Economie et des Finances


La 3ème édition du Forum économique des startups, incubateurs et investisseurs d’Afrique, qui se tiendra du 13 au 17 novembre 2018 à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) de Marcory, a été lancée ce jeudi 6 septembre 2018 au 20e étage de l’immeuble Sciam au Plateau. Représentant le ministre de l’Economie et des Finances à cette occasion, le directeur de cabinet Adama Coulibaly a appelé à dynamiser la culture entrepreneuriale au sein de laquelle le succès est récompensé, et où les embûches ne sont qu’une étape de plus vers la réussite. « C’est dans cet esprit, a indiqué le dir-cab, que nous devons prolonger l’action des entreprises d’aujourd’hui par les start-up de demain pour la continuité, l’accomplissement et la prospérité de nos pays. Pour ce faire, il faut de l’anticipation et de la préparation, à travers le renforcement des capacités, à créer les entreprises de demain. »

Selon Adama Coulibaly, l’African Start-up Forum est un mécanisme important pour doter l’Afrique d’une économie diversifiée et de forces durables. Il a pour enjeu de créer un environnement propice à l’entrepreneuriat. Et les objectifs sont « de valoriser les ambitions de nos entrepreneurs et soutenir l’audace de nos femmes et de nos hommes d’affaires en devenir à travers des actes concrets de mise en œuvre de projets, programmes et prototypes. » Le forum vise en outre à « réer les conditions de développement de l’entrepreneuriat par la mise en place de mécanismes législatifs pour l’encadrement de l’écosystème des startups, dans le cadre d’un partenariat public-privé renforcé. »
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment