Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

PDCI: le Bureau politique de lundi va «confirmer les résolutions du 17 juin » (Député)

Publié le vendredi 21 septembre 2018  |  APA
Conférence
© Autre presse par Serges T.
Conférence de presse du groupe parlementaire du PDCI RDA suite à l`annulation par la justice des décisions du bureau politique du 17 juin dernier
Jeudi 20 Septembre 2018 Abidjan. Le groupe parlementaire du PDCI RDA a animé une conférence de presse relative pour dénoncer ``la cabale`` dont font l`objet des cadres du PDCI et fustiger la décision prise par la Justice d`annuler les décisions du Bureau politique du 17 juin dernier.


Le bureau politique du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) prévu lundi à Daoukro (Centre-Est) va « confirmer les résolutions du 17 juin 2018» et «renouveler le mandat de Bédié », président du parti, a révélé jeudi le député Dodo Dibahi, lors d’une conférence de presse.

Img : PDCI: le Bureau politique de lundi va «confirmer les résolutions du 17 juin » (Député)
« Le Pdci fera autant de bureaux politiques qu’il voudra (…) nous allons à ce bureau politique confirmer les résolutions qui ont été prises le 17 juin 2018, à savoir renouveler le mandat du président Henri Konan Bédié et les autres organes du parti », a déclaré M. Dodo, lors d’une conférence du Groupe parlementaire du parti.

Il a fait savoir que « le bureau politique est le fonctionnement normal du parti », avant de marteler « on le tiendra quand on veut, où on veut, même demain, même dans 30 minutes (car) c’est le Pdci qui décide ».

« Au cours de ce bureau politique, M. Bédié va encore nous rendre compte et nous allons approuver toutes les actions qu’il a menées. C’est pour cela je voudrais inviter tous les membres du Bureau politique, qu’ il soit délégué, député, maire, sénateur, haut cadre du parti, d’être à Daoukro, lundi », a-t-il lancé.



Il s’agira « d’exprimer notre soutien au président Henri Konan Bédié, mais surtout exprimer la voix du parti, le Pdci, qui est souverain et qui va toujours prendre des décisions sans pression, parce que nous savons déjà qu’il y a eu des tumultudes, des menaces, mais le Pdci ne va pas faiblir », a-t-il poursuivi.

Mercredi, le tribunal de première instance d’Abidjan Plateau, saisi en référé par Jérôme N’Guessan, a suspendu les décisions du Bureau politique du 17 juin, pour des « irrégularités » ayant entaché la séance, présidée par M. Bédié.

Pour Me Patrice Kouassi, la coalition au pouvoir, de laquelle le Pdci s’est retiré suite à une divergence sur l’alternance à la magistrature suprême en 2020, orchestre une « cabale » pour « déstabiliser » l’ex-parti unique.

« En réalité, le combat qui est mené aujourd’hui est un combat pour qu’aucun organe du Pdci ne puisse exister au moment où le mandat (de Henri Konan Bédié) arrive à expiration le 7 octobre », a fait observer le député Patrice Kouassi.



La 115è session du secrétariat exécutif, tenue mardi sous la présidence de Henri Konan Bédié, a décidé de l’organisation de « la huitième réunion du Bureau politique le lundi 24 septembre 2018, à 11 h00 (GMT), à Hôtel de la Paix à Daoukro ».

Le mandat de l’ex-président Henri Konan Bédié à la tête du Pdci s’achève le « 7 octobre » 2018. Le groupe parlementaire Pdci qui salue ce bureau politique du parti craint un « bicéphalisme » qui pourrait être soutenu par le pouvoir.

AP/ls/APA
Commentaires


Comment