Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Chef de l’Etat a présidé l’ouverture de la 7e édition du Forum économique annuel ‘’CGECI Academy’’, à Abidjan

Publié le mardi 25 septembre 2018  |  Présidence
Municipales
© Présidence par DR
Municipales à Port-Bouet : les populations s’offrent le ticket Siandou-Ibrahim
Les intronisations des chefs Agnis de Petit-Bassam et de l’installation du chef central des Niaboua de Port-Bouët se sont tenues le samedi 22 septembre dernier à Port-Bouët.


Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a présidé, ce mardi 25 septembre 2018, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, la cérémonie d’ouverture de la 7e édition du Forum économique annuel de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI).

Intervenant à cette occasion, le Chef de l’Etat a salué la tenue de ce Forum économique annuel du Patronat ivoirien dont le thème « Cap sur l’industrialisation : un défi pour tous », épouse sa vision relative à l’accélération de la transformation structurelle de notre économie par l’industrialisation.

Le Président de la République a ensuite relevé les performances économiques de notre pays avec une croissance économique dynamique et un cadrage macroéconomique remarquable, tout en regrettant son retard en matière de productions manufacturières.

Pour relever le défi de l’industrialisation, le Gouvernement ivoirien a pris, selon lui, un certain nombre des dispositions, en s’attaquant notamment à la question de l’énergie qui doit être abondante, de bonne qualité et à moindre coût et au problème de l’amélioration du capital humain par la formation professionnelle des jeunes.
A cet égard, il a réaffirmé toute sa foi au secteur privé ivoirien qu’il a invité à faire des propositions pour approfondir la réflexion sur les meilleures stratégies en vue d’accélérer l’industrialisation de la Côte d’Ivoire.
Aussi, a-t-il a lancé un appel en direction du secteur bancaire pour une réduction des taux d’intérêts des prêts bancaires en faveur, notamment, des Petites et Moyennes Entreprises (PME).
Commentaires


Comment