Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Nouvelle plateforme d’alliance des forces vives ivoiriennes/Guikahué, depuis Gagnoa : «Ce que Mme Simone Gbagbo m’a dit… J’ai fait des réunions avec les gens du Fpi»

Publié le mardi 2 octobre 2018  |  Partis Politiques
Nouvelle
© Partis Politiques par DR
Nouvelle plateforme d’alliance des forces vives ivoiriennes/Guikahué, depuis Gagnoa : «Ce que Mme Simone Gbagbo m’a dit… J’ai fait des réunions avec les gens du Fpi»
Après avoir ouvert la campagne des candidats du Pdci-Rda, dimanche 30 septembre à Oumé, le Chef du Secrétariat exécutif du Pdci-Rda, Pr Maurice Kakou Guikahué, a eu une importante réunion, ce lundi 1er octobre avec les secrétaires généraux de section et les présidents de Comité de base du département de Gagnoa.


Après avoir ouvert la campagne des candidats du Pdci-Rda, dimanche 30 septembre à Oumé, le Chef du Secrétariat exécutif du Pdci-Rda, Pr Maurice Kakou Guikahué, a eu une importante réunion, ce lundi 1er octobre avec les secrétaires généraux de section et les présidents de Comité de base du département de Gagnoa (Gagnoa commune et sous-préfecture, Ouragahio et Guibéroua). C’était à la maison du Pdci-Rda de Gagnoa. En plus de ces responsables de bases, de nombreux militants et militantes de toutes les instances et structures spécialisées se sont mobilisés pour faire de cette rencontre une grande fête de campagne pour la victoire des candidats du parti doyen à Gagnoa, Bodi Théodore (Conseil régional) et Alain Deigna (mairie de Gagnoa). Thomas Zahui, délégué communal de Gagnoa, a dit le mot de bienvenue à tous. Pr Maurice Kakou Guikahué a présenté son intervention sur deux volets. Les informations sur la vie du parti et les élections municipales et régionales.
Il a rappelé d’entrée que depuis le 24 septembre 2018, le Pdci-Rda ne fait plus partie du Rhdp. «Dans les jours qui viennent vous allez voir de grandes réunions qui vont s’opérer », a-t-il confié. Car, pour lui, « la réconciliation n’est pas totale. Le Pdci va faire une plate-forme qui va prendre en compte les enfants de la Côte d’Ivoire pour aller au rassemblement et à la réconciliation définitive. C’est la prochaine mission qu’on a confiée au président Bédié ». L’animateur principal du parti de Bédié, a poursuivi pour annoncer que « le combat pour la de la Cei va se poursuivre, mais le Pdci a décidé d’aller aux élections, car depuis le temps des colons le Pdci est toujours allé aux élections».

La vérité sur les régionales à Gagnoa
Pour Gagnoa, il dira que « le Pdci a gagné les régionales en 2013, en 2018, le Pdci doit garder la région. Ce n’est pas la personne qui est candidate qui importe mais le Pdci-Rda ». Et Guikahué d’expliquer se qui s’est réellement passé dans la région du Gôh. « On avait tous décidé de respecter que ce serait au tour de Oumé de présenter le candidat. Il y a longtemps que je suis le collaborateur du président Bédié. Tout ce que je fais à Gagnoa, Bédié est au courant. Sans Oumé, il n’y a pas de région. Des gens intoxiquent que Guikahué veut enlever le commandement à Gagnoa pour envoyer à Oumé. Mais, il faut savoir que les populations de Oumé ont accepté de venir vers Gagnoa sinon, le département de Gagnoa serait rattaché à Daloa. Si elles avaient choisi Bouaflé, Gagnoa ne serait pas devenu région. Quand Bagnon devait venir être candidat à Gagnoa, par mon fait, je suis allé voir Bédié et je lui ai expliqué l’accord. Il est au courant. Et quand Bagnon est allé le voir, il lui a dit Bagnon : "nous sommes des gens de parole, je vais faire respecter l’alternance sur le plan local". » Guikahué a ensuite expliqué que « l’alternance, c’est sur ça que nous nous battons sur le plan national. Si nous ne pouvons pas respecter ça sur le plan local, comment nous le pourrions au plan national?». Le Numéro 2 du Pdci a même cité plusieurs noms de cadres témoins de l’accord passé entre les deux départements. Il a rappelé toutes les performances d’Oumé à toutes les élections. Ce qui a rehaussé l’image de la région du Gôh. « C’est le même Oumé qui nous a voté hier qui est candidat aujourd’hui. Si nous, nous ne votons pas pour Oumé et demain… ? » s’est-il interrogé. Avant de présenter Bodi Théodore, ingénieur général des travaux publics (des routes et ponts). C’est un homme qui connait Gagnoa, parce qu’il a été ancien directeur départemental et puis régional des infrastructures et directeur général du laboratoire des bâtiments et travaux publics (LBTP) et du logement pendant 10 ans. Cette situation que connait le Gôh aux régionales, selon lui découle du fait que « j’ai dit que le Pdci ne sera pas dissout. C’est pourquoi, le Rdr est allé chercher quelqu’un pour m’attaquer aux élections et c’est Bagnon qui a accepté de prendre l’argent pour m’attaquer à ces élections. Mais Dieu a déjà combattu pour moi ».

Les nouvelles dispositions
Il a demandé aux électeurs de toujours réclamer le symbole « l’éléphant noir » du Pdci à tous les candidats qui se réclament du Pdci. Il a aussi demandé aux militants de ne pas «gaspillez leur vote. Et de ne pas faire palabres avec les adversaires et surtout pas avec le Fpi. Car, le temps de la réconciliation a sonné et le Pdci s’inscrit dans ce tempo là». Autrement dit, a fait savoir Guikahué, «quand le coq chante, c’est que le jour arrive. 2020 est en train d’ouvrir ses bras pour le Pdci. Et c’est en ce moment là que tu vas aller gaspiller ta voix pour des unifiés ?» . Enfin, il a fait cette mise au point : « On dit que Guikahué nous a envoyés au Rhdp, maintenant, il veut nous faire quitter le Rhdp pour nous envoyer au Fpi. Quand tu vas au champ avec ton papa et il te dit, on rebours chemin, si toi tu continues, c’est toi qui est responsable de ton acte. Car Bédié selon nos textes inspire la conduite du parti. Oui j’ai fait des réunions avec les gens du Fpi. Je suis allé saluer Simone Gbagbo. Elle m’a dit : tu sais, on a du travail à faire. Donc, c’est ce travail qui a commencé ». Le Chef du Secrétariat exécutif du Pdci n’ a pas manqué de lancer un appel pour la victoire des candidats Pdci qui ont eu chacun un mot à l’endroit des militants. Le directeur de campagne de Bodi Théodore à Gagnoa, Me Atabi Honoré, a pris l’engagement de faire en sorte que le Pdci triomphe au soir du 13 octobre 2018.
Sercom Pdci-Rda
Commentaires


Comment