Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Menace de pénurie de Carburant : levée du mot d’ordre de grève du Syndicat national des conducteurs de citerne de Cote d’Ivoire

Publié le mercredi 3 octobre 2018  |  Abidjan.net
Déclaration
© Abidjan.net par Atapointe
Déclaration des acteurs de la filière des hydrocarbures
Abidjan le 3 octobre 2018. L`ensemble des acteurs de la filière du transport de l`hydrocarbure a produit une déclaration relative à la reprise du travail afin d`éviter une pénurie de carburant.


Il n’y aura pas de pénurie d’hydrocarbure contrairement à la crainte qui s’est emparée de la plupart des automobilistes suite à l’entrée en grève le lundi 1er octobre dernier du Syndicat national des conducteurs de citernes de Côte d’Ivoire (SNCC).

Suite à la médiation du Ministre des Transports Amadou Koné, les différents acteurs de la filière transport d’hydrocarbure sont parvenus à un accord. C’est ce qu’a annoncé ce mercredi 3 septembre 2018, en début de soirée Ouattara Aboubacar, le Secrétaire général du Syndicat national des conducteurs de citernes de Côte d’Ivoire.

‘’L’ensemble des acteurs de la filière de transport des hydrocarbures invite tous les membres de leurs associations respectives à reprendre immédiatement le travail afin d’éviter toute pénurie de carburant dans le pays. L’ensemble des acteurs de la filière de transport d’hydrocarbure lance un appel au calme et à la sérénité afin d’avancer dans l’union, la discipline et le travail vers la résolution de tous différends actuels ou à venir’’, a déclaré Ouattara Aboubacar.

Le mouvement de grève résulte d’un conflit opposant le SNCC au Groupement Professionnel des Pétroliers (GPP) qui a introduit de nouveaux instruments de mesure qui, à en croire le SNCC, fait subir aux transporteurs d’hydrocarbure d’énormes préjudices financiers du fait des écarts récurrents enregistrés entre les volumes d’empotage et de dépotage des hydrocarbures.

Les différentes parties ont convenu, à l’issue de la médiation du Ministre des Transports, le sursis par le GPP de l’utilisation d’instruments nouveaux de mesure à savoir le volume du compteur et la jauge électronique jusqu’à nouvel ordre. L’utilisation du certificat de jaugeage actuellement en vigueur fait foi à l’empotage et au dépotage. Elles ont convenu de la mise en place d’un comité de concertation Etat-entreprises de transport d’hydrocarbures- chauffeurs de camion citernes et GPP pour la mise en place de nouveaux mécanismes de mesure.

Par la voix de son président Amadou Touré, le GPP a pris l’engagement de reprendre les activités d’approvisionnement dès ce mercredi soir. Les camions devraient charger cette nuit pour les différents approvisionnements, a-t-il rassuré. L’annonce d’une éventuelle pénurie de carburant avait créé une panique générale conduisant à la prise d’assaut des stations services par les automobilistes.

Elisée B.



Absence de carburant : un accord a été trouvé entre les conducteurs de camions citernes et le GPP
Publié le: 3/10/2018  |  Abidjan.net TV

Commentaires


Comment