Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Secteur de l’énergie - L’Allemagne et l’UE décaissent 24 milliards pour la construction d’une centrale solaire de 37,5 MW à Boundiali

Publié le jeudi 4 octobre 2018  |  Minutes Eco
Secteur
© Ministères par DR
Secteur de l’énergie - L’Allemagne et l’UE décaissent 24 milliards pour la construction d’une centrale solaire de 37,5 MW à Boundiali
Mercredi 3 octobre 2018. Abidjan. Une centrale solaire, la première du genre en Côte d’Ivoire, d’une capacité de 37,5 MW sortira bientôt de terre à Boundiali, dans le nord du pays.


Une centrale solaire, la première du genre en Côte d’Ivoire, d’une capacité de 37,5 MW sortira bientôt de terre à Boundiali, dans le nord du pays. La convention de prêt et le contrat de financement du projet de construction de cette centrale solaire cofinancé par l’Allemagne et l’Union européenne ont été signés ce mercredi 3 octobre 2018, à l’immeuble Sciam, à Abidjan Plateau. Les documents afférents ont été paraphés par le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, le chef de la délégation de l’Union européenne, SEM Jobst Von Kirchmann, l’ambassadeur de l’Allemagne en Côte d’Ivoire, SEM. Michel Grau, et la directrice générale du ministère fédéral allemand de la Coopération et du Développement (BMZ).

Cofinancé à travers la Banque de développement allemande (KFW), dans le cadre du « Compact G 20 avec l’Afrique » initié par l’Allemagne, le projet bénéficie d’un financement d’un montant total de 36,74 millions d’euros, soit 24,1 milliards de Fcfa. Il est composé, selon le ministre Adama Koné, d’une part, au titre du Compact général, d’un don de l’UE de 9,75 millions d’euros (6 milliards Fcfa) ; et d’autre part, au titre du Compact bilatéral avec l’Allemagne, d’un prêt concessionnel (+17 milliards Fcfa) de l’Allemagne, d’une durée de 38,5 ans, avec une période de différé de 6 ans et un taux d’intérêt de 0,75% l’an. Le décaissement de la contrepartie de l’Etat ivoirien, précise SEM. Jakobst Von Kirchmann, est nécessaire afin de compléter le financement du projet et assurer sa mise en œuvre dans les délais.
... suite de l'article sur Minutes Eco

Commentaires


Comment