Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Côte d’Ivoire se met aux normes comptables internationales avec le Syscohada révisé

Publié le vendredi 19 octobre 2018  |  Minutes Eco
La
© Minutes Eco par DR
La Côte d’Ivoire se met aux normes comptables internationales avec le Syscohada révisé
Le Conseil national de la comptabilité (CNC), organe de normalisation comptable relevant du dispositif institutionnel de l’Uemoa a organisé un atelier de sensibilisation sur le Syscohada révisé et les normes comptables internationales IFRS ce jeudi 18 octobre, à la chambre de commerce et d’industrie, à Abidjan


Le Conseil national de la comptabilité (CNC), organe de normalisation comptable relevant du dispositif institutionnel de l’Uemoa, poursuit sa mission de vulgarisation du nouvel outil de gestion qu’est le référentiel unique, Syscohada révisé, par la sensibilisation et la formation des professionnels comptables et de tous les autres acteurs. C’est dans ce cadre que le conseil a organisé ce jeudi 18 octobre, à la chambre de commerce et d’industrie, à Abidjan, un atelier de sensibilisation sur le Syscohada révisé et les normes comptables internationales IFRS. Le chef de cabinet Charles Douais, qui représentait le ministre de l’Economie et des Finances, a rappelé à l’entame des travaux que si le nouveau référentiel comptable est entré en vigueur le 1er janvier 2018 pour les comptes personnels des entités économiques, il le sera dès le 1er janvier 2019 pour les comptes consolidés, les comptes combinés et les états financiers selon les normes IFRS. Il était donc important pour le CNC, dans l’exécution de ses missions, de sensibiliser et former les cadres des secteurs publics et privé sur le nouvel outil comptable. Une précédente activité avait consisté en juin dernier à faire une présentation des innovations et des nouveaux états financiers, précisera le conseiller technique du ministre de l’Economie et des Finances, Mimba Antoine.

La rencontre de ce jeudi visait dans cette logique à présenter les normes comptables internationales qui ont été intégrées par le normalisateur dans le Syscohada révisé. « Cette sensibilisation vous permettra d’établir un parallèle entre le Syscohada révisé et les normes internationales IFRS, en vue d’en dégager les points de convergence ou de divergence ainsi que les avantages », s’est adressé le chef de cabinet aux participants. Ainsi, suivant le programme énoncé par le conseiller technique Mimba Antoine, l’atelier a permis aux professionnels comptables qui y ont pris part d’avoir une idée précise des normes comptables internationales, et de s’imprégner des avantages de leur intégration dans le Syscohada révisé.

Le chef de cabinet Charles Douais a indiqué que la quête de la qualité de l’information comptable et financière a orienté les normalisateurs internationaux vers les normes internationales d’information financière IFRS, considérées aujourd’hui comme susceptibles de permettre aux utilisateurs d’apprécier pleinement la situation réelle des entreprises et comme moyen d’attraction des investisseurs. Il est d’autant plus important pour les Etats d’appliquer ces normes internationales que « les investisseurs sont devenus, au fil du temps et avec des marchés boursiers, les premiers destinataires de l’information comptable et financière. »

Emmanuel Akani
Commentaires


Comment