Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Plus de 5000 localités électrifiées en Côte d’Ivoire à la fin 2018 par le PRONER (Ministre)

Publié le lundi 5 novembre 2018  |  AIP
Nouvel
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Nouvel an: cérémonie de présentation de vœux au Ministre Thierry Tanoh
Abidjan le 20 Janvier 2017. Le Cabinet ainsi les structures sous tutelles du Ministère de l`Energie, du Pétrole et du Développement des Energies renouvelables, ont présenté leurs vœux du Nouvel An au Ministre Thierry Tanoh. C`était au cours d`une cérémonie organisée par la direction générale de la Compagnie Ivoirienne d`Electricité (CIE).


Abidjan - Le Programme national d’électrification rurale (PRONER), lancé en 2013 par le gouvernement ivoirien, devrait franchir la barre de 5000 localités électrifiées à la fin 2018, annonce le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Thierry Tanoh.

« A fin 2017, nous étions à 4600 localités, je pense qu’à la fin de cette année nous allons dépasser les 5000, et nous devrions être à la fin 2020 dans le délai qui nous est imparti par le président de la République », a déclaré M. Tanoh, invité de l’émission « Les Salons de Radio Côte d’Ivoire », dans la matinée de dimanche.

Le gouvernement ivoirien qui fait de l’électrification rurale l’une des composantes majeures de son programme de développement, entendait, à travers ce programme électrifier un minimum de 500 localités de plus de 800 habitants par an.

« La progression est bonne Il faut reconnaître qu’elle n’est pas toujours facile parce qu’elle dépend énormément des ressources qui sont également allouées aux secteurs au niveau budgétaire et encore une fois, l’électrification rurale coûte cher », a relevé Thierry Tanoh, qui participait à cette émission avec son collègue Sidi Tiémoko Touré, de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement.

Le ministre en charge de l’Energie annonce une accélération de ce programme d’un montant de 600 milliards FCFA, qui devrait par la suite s’étendre aux campements. Le but étant d’atteindre une électrification totale du pays à l’horizon 2020.

tm
Commentaires


Comment