Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Cour d’appel de Bouaké: Le premier président plaide pour la construction d’un siège

Publié le vendredi 16 novembre 2018  |  Fraternité Matin
Audience
© Fraternité Matin par DR
Audience solennelle de rentrée de la Cour d’appel de Bouaké
« Il est plus que nécessaire de construire le siège de la Cour d’appel de Bouaké ». C’est l’appel lancé par Thaïrou Dembélé, premier président de la Cour d’appel de Bouaké, le 14 novembre 2018. A l’occasion de l’audience solennelle de rentrée de la Cour d’appel de Bouaké, en présence de Bernard Kouassi, directeur de cabinet, représentant le garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Sansan Kambilé.


« Il est plus que nécessaire de construire le siège de la Cour d’appel de Bouaké ». C’est l’appel lancé par Thaïrou Dembélé, premier président de la Cour d’appel de Bouaké, le 14 novembre 2018.

C’était à l’occasion de l’audience solennelle de rentrée de la Cour d’appel de Bouaké, en présence de Bernard Kouassi, directeur de cabinet, représentant le garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Sansan Kambilé.

En effet, la Cour d’appel est logée, depuis sa réouverture en 2012, dans un bâtiment situé dans l’enceinte des établissements Robert Gonfreville, un ensemble d’unités de fabrication de produits textiles toujours en activité. « Ce bâtiment qui abritait à l’origine les services administratifs d’une petite unité de production, est devenu trop exigu pour accueillir nos services. Si bien que la salle d’audiences et les bureaux de certains présidents de la chambre et conseillers se trouvent dans l’enceinte du tribunal de première instance à six kilomètres du bâtiment de la Cour », a-t-il déploré.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment