Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Environ 10 000 accidents de la circulation occasionnent 900 décès annuellement en Côte d’Ivoire

Publié le vendredi 16 novembre 2018  |  APA
Accident
© Abidjan.net par DA
Accident de circulation/ Un camion bascule sur un taxi compteur sous l`échangeur de la corniche en direction de Cocody
Vendredi 08 septembre 2017.Accident de circulation. Un camion sur un taxi compteur sous l`échangeur de la corniche en direction de Cocody dans la matinée.


Environ 10 000 accidents de la circulation occasionnant plus de 900 décès sont enregistrés annuellement en Côte d’Ivoire, a annoncé, vendredi, à Abidjan le directeur général de l’Office de la sécurité routière (OSER), Dr Désiré Echui Acka.

La Côte d’Ivoire présente « en moyenne 10 000 accidents par an qui occasionnent plus de 900 décès et plus de 12 000 blessés », a déclaré Dr Acka lors d’une campagne de sensibilisation des usagers de la route après la prière de vendredi à la mosquée d’Aghien-Deux Plateaux (Cocody), en prélude à la 7ème journée africaine de la sécurité routière et du souvenir des victimes des accidents de la circulation routière.

Il impute les premières causes de ces accidents aux facteurs humains. « Ce sont les facteurs humains qui sont les plus préoccupants. Il suffirait que les usagers respectent eux-mêmes le code de la route, les principes simples et élémentaires de la sécurité routière pour que 95% des accidents puissent être évités et que 90% des tués puissent être épargnés », a souligné Dr Désiré Echui Acka.

La journée africaine de la sécurité routière et du souvenir des victimes des accidents de la circulation routière, initiée par l’Union africaine (UA) est commémorée le 18 novembre de chaque année.

A cette occasion, la Côte d’Ivoire «met l’accent sur les messages de sensibilisation des fidèles» musulmans et chrétiens.

«C'est une démarche importante pour le ministère des transports qui a fait de l'approche participative son cheval de bataille dans la lutte contre les accidents de la circulation », a expliqué le directeur général de l’OSER, précisant que toutes les confessions religieuses sont visitées.

SY/ls/APA
Commentaires


Comment