Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

La France et l’Union européenne réaffirment leur engagement aux côtés de la Nouvelle PSP

Publié le vendredi 23 novembre 2018  |  AIP
Présentation
© Autre presse par DR
Présentation de vins et spiritueux Français à Abidjan, en présence de l`ambassadeur Gilles HUBERSON
A l’initiative de Business France, une séance de présentation et de dégustation de vins et de spiritueux français a eu lieu le 25 juin dernier au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan.Photo : Gilles Huberson, Ambassadeur de France en Côte d`Ivoire.


Abidjan - Les ambassadeurs de France et de l’Union européenne (UE) ont affirmé, vendredi, l’engagement collectif de leurs institutions à soutenir la Nouvelle Pharmacie de santé publique (Nouvelle PSP) sur les questions de santé publique, lors d’une visite effectuée au sein de l'établissement, sis à Marcory (Abidjan Sud).

L’Ambassadeur de France, Gilles Huberson a confié que le social étant la priorité des autorités gouvernementales ivoiriennes avec en point de mire la question de la santé des populations, il est important que les partenaires œuvrent dans cette même veine.

« S’agissant plus spécifiquement de la France, nous sommes engagés à hauteur de 30 milliards d’Euros sur l’ensemble du projet en rapport avec la PSP d’Abidjan et aussi la construction de l’agence régionale de Bouaké. Il s’agit de rapprocher les lieux où sont stockés les médicaments, en vue de leur distribution à la population », a-t-il souligné.

M. Huberson a dit la fierté pour les deux institutions d’assister l’autorité ivoirienne de régulation des médicaments dans son processus de lutte contre les faux médicaments. Il a ajouté que les médicaments de la rue, aussi appelés médicaments de qualité inférieure, sont des poisons vendus aux populations.

Il a félicité l’équipe de la Nouvelle PSP pour ce projet qui concourt à préserver la santé des ivoiriens en mettant à leur disposition des médicaments plus sûrs, efficaces et à moindre coût.

Pour sa part, l’Ambassadeur de l’UE, Jobst Von Kirchmann, s’est réjoui du résultat de cette collaboration qui a fait passer le stock de 2,4 milliards de FCFA en 2013 à 21, 2 milliards de FCFA en 2017, ainsi que la disponibilité des médicaments de 23% à 89%.

Il a affirmé que bien que les retombées soient satisfaisantes, beaucoup reste à faire pour améliorer l’accessibilité physique, financière et géographique des médicaments.

Pour lui, la persistance des médicaments contrefaits dans les rues est la réponse aux besoins des populations de se procurer des produits « qui ne sont peut-être pas disponibles autrement ».

Jobst Von Kirchmann a encouragé les initiatives dans ce sens, pour mettre à disposition de la population entière des médicaments de bonne qualité.

Cette collaboration entre la Nouvelle PSP et les Ambassades de France et de l’Union européenne, créée pour exercer une mission de service publique à finalité sociale, dure depuis six ans. Une visite d’entrepôt préfabriqué de médicament a clos la rencontre.

raz/aaa/cmas
Commentaires


Comment